Antichristianisme, Articles, Bioéthique, Christianisme, Christianisme, droits de l'homme, Ethique, Homosexualité et LGBT, L'Europe, Liberté d'expression, Liberté religieuse, Multiculturalisme, Politique, Religion, Sexualité, Société

Une députée pro-vie risque 6 ans de prison parce que la Finlande considère ses opinions chrétiennes comme un « discours de haine ».

La Lumière du monde : L’Europe poursuit sa trajectoire antéchristique. Désormais, être chrétien dans l’espace public en exprimant ses opinions équivaut à un délit passible d’emprisonnement. Pendant que les chrétiens sont criminalisés, les terroristes, les violeurs, les pédophiles, les gens corrompus, les traîtres – en somme, les véritables criminels – dorment tranquilles et bénéficient d’un état de grâce quasi permanent.

Par Micaiha BILGER

Päivi Räsänen

Une grand-mère finlandaise pourrait être envoyée en prison pendant six ans pour avoir exprimé publiquement ses convictions chrétiennes.

Päivi Räsänen est membre du parlement finlandais, ancienne ministre de l’Intérieur, médecin, grand-mère et chrétienne convaincue. Elle est connue pour avoir défendu des opinions chrétiennes conservatrices et s’être prononcée contre l’avortement et l’euthanasie.

Aujourd’hui, cependant, Mme Räsänen fait l’objet de trois accusations criminelles pour « discours de haine » en raison de commentaires qu’elle a faits lors d’interviews et en ligne, rapporte Christianity Daily. Si elle est reconnue coupable, ses avocats ont déclaré qu’elle risquait jusqu’à six ans de prison.

Mme Räsänen a déclaré qu’elle ne reculerait pas et ne se laisserait pas intimider, et elle espère que sa bataille juridique contribuera à faire en sorte que personne ne soit privé de sa liberté d’expression.

« Je ne peux pas accepter que l’expression de mes croyances religieuses puisse signifier l’emprisonnement », a-t-elle déclaré dans un communiqué. « Je ne me considère pas coupable d’avoir menacé, calomnié ou insulté qui que ce soit. Mes déclarations étaient toutes basées sur les enseignements de la Bible sur le mariage et la sexualité. »

ADF International, qui la représente, a déclaré que les autorités l’ont accusée de « discours de haine » pour avoir exprimé publiquement son opinion sur le mariage et la sexualité humaine dans une brochure de 2004, ses commentaires sur une émission de télévision de 2018 et un tweet de 2019 critiquant la décision des dirigeants de son église de soutenir une célébration de la « Pride ». Elle est membre de l’Église évangélique luthérienne de Finlande.

« Bien que la police ait précédemment conclu qu’aucun crime n’avait été commis, le procureur général a rouvert le dossier », a réagi ADF International.

Ses avocats ont déclaré qu’elle avait assisté à plusieurs longs entretiens avec la police qui l’avait interrogée sur ses opinions en 2019, puis qu’elle avait attendu plus d’un an avant que le procureur général ne décide de reprendre les poursuites.

Le 5 mars 2020, elle a appris que le procureur général avait lancé deux autres enquêtes à son encontre, ont indiqué ses avocats. L’une concerne ses commentaires discutant de sa foi et de questions religieuses dans une émission de télévision en 2018 intitulée « Yökylässä Maria Veitola ». L’autre concerne une interview radio à laquelle elle a participé en décembre 2019 ; le sujet était : « Que penserait Jésus des homosexuels ? »

Paul Coleman, directeur exécutif d’ADF International, a déclaré que des cas comme celui de Räsänen ne deviennent que trop courants en Europe.

« Si des fonctionnaires engagés comme Päivi Räsänen sont poursuivis au pénal pour avoir exprimé leurs convictions profondes, le droit de chacun de s’exprimer librement s’en trouve paralysé », a déclaré M. Coleman.

Päivi Räsänen a déclaré qu’elle ne se tairait pas et ne laisserait pas le gouvernement la censurer.

« Je ne me laisserai pas intimider pour cacher ma foi », a-t-elle déclaré. « Plus les chrétiens se taisent sur des thèmes controversés, plus l’espace de la liberté d’expression se rétrécit. »

https://www.lifenews.com/2021/05/03/pro-life-mp-faces-6-years-in-prison-because-finland-says-her-christian-views-are-hate-speech/

Article original en anglais publié le 3 mai 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.