Articles, Création, Livres, Théologie

Le premier jour de la Création – par Douglas Kelly

Le premier jour de la création ne marque pas seulement le commencement de l’espace et de la matière, mais aussi du temps. Seul le Dieu vivant existe de toute éternité : Père, Fils et Saint-Esprit, fontaine abondante de vie, de lumière et d’amour (pour employer les termes de la Genèse et de l’Apocalypse). Ce Dieu trinitaire infini et personnel n’avait besoin de rien en-dehors de lui-même (y compris la création).

Apologétique, Articles, Christianisme, Création, Foi et science, Livres, Philosophie, Théologie, Visions du monde

Qu’est-ce qu’une vision du monde ? – Par Nancy Pearcey (2)

Existe-t-il un antidote au clivage « séculier/sacré » ? Comment s'assurer que nos outils conceptuels disposent de références bibliques pour chaque problème ? Il importe d'abord de posséder une parfaite conviction quant à l'existence d'une perspective biblique dans tous les domaines - et pas simplement pour les questions spirituelles.

Articles, Création, Foi et science, Théologie

Les gens qui croient en l’évolution sont moins susceptibles de croire en Dieu, selon une nouvelle étude.

Près de sept athées sur dix et plus de quatre agnostiques sur dix en Amérique ont également déclaré que leur croyance en Dieu était diminuée car ils trouvaient que la théorie de l'évolution était plausible.

Apologétique, Articles, Christianisme, Création, Epistémologie, Foi et politique, Foi et science, La Bible et la science, Le christianisme dans le monde, Les Lumières, Philosophie, Théologie, Visions du monde

Qu’est-ce qu’une vision du monde ?

Depuis la Chute, la race humaine a été divisée en deux groupes distincts - ceux qui suivent Dieu et se soumettent à Sa vérité, et ceux qui fabriquent une idole quelconque et organisent leur réflexion afin de rationaliser leur culte. Au fil du temps, comme les engagements fondamentaux déterminent les choix, les perspectives de tous sont inévitablement infléchies de façon à conforter ces choix. Un faux dieu entraîne inévitablement la formation d'une fausse vision du monde. Voilà pourquoi les chrétiens ne peuvent abandonner complaisamment certains domaines prétendument séculiers aux incroyants - à la seule condition de se voir concéder une sphère restreinte, la sphère restreinte du sacré où nous pouvons à loisir chanter des cantiques et lire la Bible. Il nous incombe bien plutôt d'identifier et de critiquer les idoles intellectuelles dominantes, puis de construire des alternatives à partir d'assises bibliques.

Articles, Christianisme, Création, La Bible et l'histoire, Religion, Théologie, théonomie

Paul Tillich et la théonomie biblique

Nous nous trouvons à un moment charnière, « une ère ancienne est en train de mourir, et... une nouvelle est en attente d’enfantement ». Comment l'Eglise va-t-elle saisir cette occasion historique ? Les chrétiens la dilapideront-ils ou lanceront-ils un appel à embrasser Jésus-Christ, sa rédemption et le mode de vie théonomique qu'il est venu rendre possible ? En Jésus-Christ, l'homme peut avoir une vie abondante de liberté en vivant selon la volonté de Dieu bonne et parfaite (Jean 8:31-36).

Apologétique, Articles, Christianisme, Création, Eschatologie, Foi et politique, Le christianisme dans le monde, Théologie

Quand l’Evangile du salut devient la malédiction du monde. A la recherche du Royaume perdu (2)

L’Église chrétienne aujourd'hui est une mais une Église faible parce que nous avons perdu la majeure partie du message de l’Évangile. Nous pouvons dire que les problèmes sociaux, économiques et judiciaires de nos communautés ne sont pas nos affaires parce que nous avons une vision fragmentée du monde.

Apologétique, Articles, Christianisme, Création, Eschatologie, Exégèse et herméneutique, Foi et politique, La Bible et l'histoire, Le christianisme dans le monde, Théologie

Quand l’Évangile du salut devient la malédiction du monde – A la recherche du Royaume perdu

Au cours de l'histoire, la manière de penser et d'agir des chrétiens avait pour conséquence qu'ils influençaient les communautés et les nations dans lesquelles ils vivaient. Cette influence était en grande partie positive, et touchait au développement de l'éducation publique, aux droits des travailleurs, au développement économique, au concept d'une presse libre, à l'assistance aux victimes et aux indigents. Nous croyons que ce genre d'influence manque aux chrétiens d'aujourd'hui et nous voulons en découvrir la raison. Martin Luther aurait dit qu'un Évangile qui ne s'occupe pas des problèmes du jour n'est pas l'Évangile du tout. Nous voulons découvrir la pensée biblique qui s'appliquera aux problèmes du XXIe siècle d'une manière efficace et rédemptrice. Il y a une raison pour laquelle la foi chrétienne est devenue faible et inefficace pour traiter des problèmes de la politique, de l'économie, de l'art, de la famille et des problèmes de la vie courante. Nous voulons découvrir ce qui a dévié, mais surtout nous voulons redécouvrir les bases bibliques qui ont conduit des générations de croyants à influencer leurs époques.