apostasie, Articles, Christianisme, Eschatologie, Etats-Unis, Foi et politique, France, Histoire de l'Eglise, La Bible et l'histoire, Le christianisme dans le monde, Pornographie, spécialisation et pédophilie, progressisme, réveil, Religion, Santé publique, Société, Théologie, théonomie

La crise sanitaire de la Covid-19 : un appel à la repentance et à une réforme nationales

Nous avons banni Dieu en le remplaçant par la déesse de la Raison, nous n’avons fait aucun cas de ses lois. Au contraire, nous avons même multiplié les affronts contre Dieu en renversant les lois créationnelles les plus fondamentales en matière de mariage (mariage homosexuel), de sexualité (pornographie, pédophilie en voie de normalisation dans un avenir proche), de bioéthique (promotion de l’idéologie du genre, PMA/GPA), de procréation (avortement), sans parler de la volonté d’extirper Dieu le Créateur du théâtre du monde et de l’histoire par la pseudoscience de l’évolution néodarwinienne, en Le remplaçant par le hasard. Nos dirigeants politiques et ecclésiastiques ont gravement péché contre Dieu, et nous Église de France portons une responsabilité encore plus grande parce que nous ne leur avons pas fait connaître leur péché et la colère d’un Dieu saint attachée à la transgression de ses lois.