Foi et politique, Hongrie, Le christianisme dans le monde

Discours du Premier ministre Viktor Orbán à l’événement national de commémoration du 500e anniversaire du début de la Réforme

Nous ne faisons pas de confusion entre notre appel et la mission de nos Eglises. Notre appel est de protéger les modes de vie qui trouvent leurs racines dans le christianisme. Nous défendons la dignité humaine, nous défendons les familles, nous défendons la nation, et nous défendons nos communautés de foi. Il ne s’agit pas d’une tâche simple pour nous, mais d’un devoir et d’un appel que nous devons accomplir du mieux de nos capacités. Nous pouvons voir que le peuple hongrois et l’Europe chrétienne ont besoin d’un renouveau spirituel et intellectuel.