Articles, Etats-Unis, Liberté d'expression, Médias et désinformation, Postmodernisme, progressisme, Société, Visions du monde

Lettre de démission de Bari Weiss

Mais la vérité est que la curiosité intellectuelle - sans parler de la prise de risque - est maintenant un handicap pour le Times. Pourquoi éditer quelque chose de difficile pour nos lecteurs, ou écrire quelque chose d'audacieux seulement pour le rendre idéologiquement casher, alors que nous pouvons nous assurer de la sécurité de l'emploi (et des clics) en publiant notre 4000e éditorial qui soutient que Donald Trump est un danger unique pour le pays et le monde ? L'autocensure est donc devenue la norme.

Articles, Etats-Unis, Liberté d'expression, Médias et désinformation, Politique, Société

La lettre de démission de Bari Weiss prouve que le New York Times s’est engagé dans une « censure totale », selon le critique.

La chroniqueuse d'opinion et rédactrice en chef du New York Times, Bari Weiss, a annoncé mardi qu'elle quittait le journal, publiant une lettre de démission cinglante qui, selon certains, prouve que le New York Times censure la diversité de pensée.

Articles, Christianisme, Foi et politique, Le christianisme dans le monde, Religion, Théologie

Dieu est-il républicain ou démocrate ? Une brève réponse à Timothy Keller – Par Andrew Sandlin

Le pasteur Tim Keller soutient que les chrétiens ne s'intègrent pas dans le système actuel des partis politiques américains et il en livre les raisons. Je ne suis pas d'accord avec lui. Keller et moi embrassons tous les deux le protestantisme, dont l'une des caractéristiques est l'autorité ultime de la Bible. Le test pour départager nos positions est de savoir si ses (ou mes) opinions sont conformes à l'enseignement de la Bible.

Articles, Donald Trump, Enquête sur la collusion russe, Etats-Unis, Globalisme, L'État profond, Médias et désinformation, Politique, Société

Le New York Times s’excuse auprès de Trump dans un renversement de position stupéfiant et exige que les médias grand public fassent de même.

Le New York Times, par le biais d'un éditorial, a fait l'éloge de Trump et s'est excusé d'avoir diffusé le canular russe et a exigé que les autres médias fassent de même. Sensationnel.