apostasie, Articles, Christianisme, dispensationnalisme, Eschatologie, Exégèse et herméneutique, Livres, Religion, Théologie

John Nelson Darby, l’essor d’un hérétique total – de Jean-Marc Berthoud

John Nelson Darby (1800-1882), avec ses « Frères de Plymouth », arrive alors sur scène. Il aura son originalité tout en s’inscrivant dans le contexte que nous avons ébauché. Consacré prêtre anglican en 1826, Darby renonce presque aussitôt à ce titre et formule sa doctrine de la « ruine de l’Église », qui est devenue tellement apostate que, seuls, la séparation totale et le rejet des ministères reconnus sont nécessaires. Comme le livre que vous avez entre les mains l’explique en détail, Darby arrive à Genève en automne 1837 et y reste jusqu’à la fin de 1838. Il se trouve souvent dans le canton de Vaud entre 1840 et 1847. Ce grand itinérant va prêcher sa doctrine « darbyste » un peu partout. Il traduira la Bible de façon littérale, en allemand (1871), en français (1881 – la Bible de Pau) et en anglais (1891.)

Articles, Eschatologie, Théologie

Le postmillénarisme confessionnel

Les premiers congrégationalistes s'attendaient à voir « dans ce monde » non seulement la destruction des ennemis de l'Église, mais aussi son accroissement, son édification et sa paix, comme le prédisent les prophètes de l'Ancien Testament. Les confessions et catéchismes réformés ne sont ni réticents ni agnostiques sur le sujet de l'eschatologie et, en particulier, sur le millénium ou sur la trame des relations de Dieu avec l'Eglise et le monde.

Articles, Christianisme, Eschatologie, Livres, Théologie

Postmillénarisme pour les ignorants de Kenneth Gentry aux Editions Maranatha

Les postmillénaristes sont attachés à la tâche de conquête du monde que le Seigneur Jésus-Christ a confiée à l’Eglise juste avant de monter à la droite du Père : « Faites des disciples de toutes les nations des disciples » (Matthieu 28:19). Et ils croient fermement à cette promesse de Christ : « Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi. » (Jean 12 : 33). Sur la base de ces passages bibliques avec beaucoup d’autres passages, le postmillénarisme propose une perspective optimiste de l’avenir, engageant les chrétiens à croire que « votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur » (1 Corinthiens 15:58).