Livres, Théologie, théologie biblique

Les Dix Commandements d’Arthur Pink

Cette étude de 34 pages des dix commandements fut originellement rédigée par Arthur W. Pink (1886-1952) dans sa revue mensuelle Studies in the Scriptures, comme la plupart de ses écrits. Elle réunit ses « articles de fond » de l'année 1941. Il appelait ainsi le premier article de chaque numéro de sa revue. Chapel Library réédite les revues Studies in the Scriptures publiées à partir de 1932.

Articles, Christianisme, Foi et politique, Le christianisme dans le monde, Théologie, théonomie

LA LOI DE DIEU (THÉONOMIE)

Étymologiquement, le mot théonomie vient du grec theo, Dieu, et nomos, norme ou loi. Théonomie signifie donc littéralement loi de Dieu. La doctrine biblique de la théonomie a été définie de différentes façons par ses nombreux théoriciens et systématiciens. Toutes ces différentes définitions de la théonomie pointent vers une même vérité cardinale : Le droit en vigueur dans tout gouvernement (civil ou autre) doit être entièrement et exclusivement tiré des Saintes Écritures, directement ou indirectement. La théonomie prône donc la réformation de la spiritualité, de la culture, de l’économie et du droit en les alignant sur la loi de Dieu révélée dans la Bible. Par conséquent, la théonomie est incompatible avec le polythéisme sociopolitique (appelé couramment multiculturalisme ou pluralisme religieux).

Articles, Économie, Christianisme, Livres, Religion, Théologie, théonomie

Une nouvelle collection de livres sur « Les Dix Commandements lus par la Bible »

Ce livre de 530 pages est consacré au huitième commandement : "Tu ne voleras pas". Cette parole du Décalogue est lue à travers l’enseignement de toute la Bible et appliquée à nos réalités. Ces vingt chapitres sont donc une lumière pour un temps de confusion – le nôtre – dans tous les domaines, dont celui de l’économie. On y découvre que la racine de nos maux est l’oubli de Dieu et de ses lois. L’oubli de la lumière divine – la Loi et l’Évangile – conduit les hommes et les nations au chaos révélateur de l’absence de Dieu et à son jugement.