Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Foi et politique, L'État profond, Politique

Lettre publique de Mike Pence, Vice President des USA, President du Sénat et du Congrès.

En tant qu'étudiant en histoire qui aime la Constitution et qui vénère ses auteurs, je ne crois pas que les fondateurs de notre pays aient eu l'intention d'investir le vice-président du pouvoir unilatéral de décider quels votes électoraux devraient être comptés lors de la session conjointe du Congrès, et aucun vice-président dans l'histoire américaine n'a jamais affirmé un tel pouvoir.

Articles, Donald Trump, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Joe Biden, L'État profond, Médias et désinformation, Politique

Présidentielle USA 2020 : les fraudes prouvées, pour l’histoire – par Gérald Olivier

Quoi qu’en disent les Démocrates et leurs alliées dans les médias, les problèmes de l’élection présidentielle 2020 sont liés dans 99 % des cas au vote par correspondance. Celui-ci a été massivement étendu et a effectivement ouvert la porte à des manipulations massives et des fraudes destinées à favoriser Joe Biden et les Démocrates.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, L'État profond, Politique

Le 6 janvier 2021 est le jour où nous saurons si notre Constitution tiendra et si les Républicains du Congrès s’en soucient.

Le parti démocrate, ses suppléants et, finalement, la campagne de Biden ont lancé une campagne juridique et de lobbying sans précédent, essentiellement sous le radar, car elle n'a pas été l'objet d'une couverture correcte par les médias habituels, et ce pour saper notre Constitution, les assemblées législatives des états républicains et la campagne de réélection de Trump, en faveur de Biden. En d'autres termes, le processus électoral prévu par la Constitution pour choisir les électeurs et, en fin de compte, le président et le vice-président, a été systématiquement et stratégiquement attaqué. Il appartient maintenant au Congrès, ou du moins aux Républicains du Congrès, de faire face à cette situation. Le parti démocrate a gravement endommagé le système électoral de la nation, au point que les assemblées législatives des états se trouvent maintenant dans la position d'avoir une influence minime sur la manière dont les élections sont organisées et les électeurs fédéraux sont choisis - en totale opposition avec les obligations de la Constitution et avec les intentions sans équivoque de ses auteurs.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Politique

Selon Alan Dershowitz, la Cour suprême n’a pas voulu s’en mêler.

Alan Dershowitz, professeur de droit de Harvard à la retraite, a déclaré que la décision prise vendredi [11 décembre 2020] par la Cour suprême des États-Unis de rejeter une plainte déposée par le Texas et 17 autres états contestant les résultats des élections dans quatre états clés, au motif qu'ils n'avaient pas qualité pour intenter le procès, indique que la Cour ne voulait tout simplement pas s'en mêler.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, L'État profond, Politique

Des membres du Congrès de Pennsylvanie publient une déclaration concernant la certification des électeurs.

Le procureur général de Pennsylvanie n'a rien fait en ce qui concerne ces activités illégales. Pas une seule enquête, pas un seul interrogatoire, et certainement pas d'investigations. Sans compter que des centaines, voire des milliers, d'affidavits décrivant des plaintes électorales et des fraudes potentielles ont été documentés, soumis et ignorés. L'élection en Pennsylvanie pourrait se résumer à une mêlée générale sans surveillance et avec des normes différentes appliquées dans tout le Commonwealth. Il est également particulièrement manifeste que les actions illégales décrites ont été concentrées dans des comtés à forte population et dirigés par des démocrates.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Joe Biden, Politique

Les législateurs du Parti républicain des états pivots doivent adopter des résolutions de « réclamation » pour mettre fin au vol des élections.

La clause électorale de la Constitution - article II, section 1 - confère exclusivement aux assemblées législatives des états le pouvoir de décider de la "manière" dont les électeurs présidentiels d'un état sont choisis. Si les assemblées législatives des sept états dont les grands électeurs ont voté pour Trump (en opposition aux grands électeurs qui ont voté pour Biden) adoptaient une résolution réclamant leur autorité constitutionnelle pour décider de la manière de choisir leurs grands électeurs, toute disposition d'une loi du Congrès - y compris celle statuant sur la date limite de certification des votes et d'autres dispositions de la loi sur le décompte des voix - visant à passer outre la clause électorale deviendrait sans doute inconstitutionnelle, telle qu'elle est appliquée, dans la situation actuelle, et inapplicable par là-même.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Politique

« Vous avez rendez-vous avec le destin, M. le vice-président ».

Le vice-président Mike Pence peut faire figurer son nom dans les livres d'histoire aux côtés de Thomas Jefferson en sélectionnant les votes du collège électoral des états ayant deux séries de votes, en sélectionnant les votes qui sont bénéfiques au président Trump.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Joe Biden, L'État profond, Politique

Les conservateurs demandent aux législateurs des états de nommer de nouveaux électeurs, conformément à la Constitution.

Les preuves montrent de façon accablante que les fonctionnaires des principaux états clés - résultat d'une campagne de pression coordonnée des Démocrates et des groupes alliés - ont violé la Constitution, la loi des états et la loi fédérale en modifiant les règles de vote par correspondance, ce qui a entraîné des certifications illégales et non valables des victoires de Biden.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, L'État profond, Politique

Explosif : un nouveau mémo juridique qui donne de l’espoir aux supporters de Trump à la veille de Noël.

En refusant d'entendre l'affaire Texas contre Pennsylvanie, la Cour suprême des États-Unis a abdiqué son devoir constitutionnel de résoudre une controverse réelle et substantielle entre états, qui avait été dûment introduite en tant qu'action initiale devant cette Cour. En conséquence, la Cour a été vivement critiquée pour s'être soustraite à la plus importante affaire constitutionnelle interétatique qui lui ait été soumise depuis de nombreuses décennies, voire qui lui ait jamais été soumise.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Droits des femmes, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, L'État profond, Politique

7 choses à savoir sur le vote du collège électoral de lundi

Les principaux médias ont projeté dès le 7 novembre que l'ancien vice-président Joe Biden avait remporté les élections par 306 voix contre 232 pour le président Donald Trump, alors que 270 voix sont nécessaires pour gagner. Trump n'a pas concédé, mais a déclaré qu'il le ferait si le Collège électoral votait pour Biden.
Voici sept choses à savoir avant la réunion du Collège électoral, ce qui est différent cette année et à quoi ressemblaient les controverses passées.