Articles, Islam, Islamisation, Multiculturalisme, Politique, Religion, Société

Un imam canadien déclare que la loi islamique doit être appliquée quand les musulmans sont majoritaires.

La charia est la loi de Dieu, la loi d'Allah qui est bonne pour tous les temps, pour tous les peuples, partout. C'est la réalité. Partout où les musulmans sont en mesure de l'appliquer, il est de leur devoir de l'appliquer, et non de l'imposer au peuple en tant que minorité dans un pays non musulman.

Uncategorized

Matteo Salvini : «La Turquie n’a rien à voir avec l’Europe et sous notre mandat, jamais elle n’adhèrera à l’UE.»

Si, par malheur, la Turquie islamiste d’Erdogan devenait membre de l’UE, cela marquerait la fin de l’Europe chrétienne et de la Convention européenne des Droits de l’Homme. En lieu et place, nous aurions l’immense privilège de faire connaissance avec les Droits de l’Homme selon la Convention du Caire, notamment les réjouissants articles 23 et 24 stipulant que tous les droits et libertés énoncés dans cette Convention sont soumis aux lois de la charia.

Articles, Droit, Islam, Religion

Le Code civil inspiré par la charia ?

Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir récemment qu’un site du nom de « ajib.fr » venait de publier un papier au titre évocateur : « Saviez-vous que le Code civil de Napoléon s’est inspiré de la Charia ? ». Ma curiosité a été piquée car, en effet, je ne le « savais pas » et n’en avais même jamais entendu parler.

Articles, Droit, Islam, L'Europe, Politique, Politique internationale, Religion

Charia : une résolution importante au Conseil de l’Europe

L’APCE « s’inquiète grandement » du « fait que la charia, y compris des dispositions clairement contraires à la Convention, s’applique officiellement ou officieusement dans plusieurs États membres du Conseil de l’Europe, sur l’ensemble ou une partie de leur territoire ».

Articles, Droit, Fascismes, Géopolitique, Islam, Islamisation, L'Europe, Multiculturalisme, Parlement européen, Politique, Religion, Société, Terrorisme islamiste, Turquie

LES INITIATIVES EUROPÉENNES DE L’ECLJ CONTRE LA CHARIA

L’ECLJ soutient un projet de résolution qui sera discuté et voté à la prochaine session plénière de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, du 21 au 25 janvier. Le texte, dans son état actuel, rappelle l’incompatibilité de la loi islamique (charia), d’origine « révélée », avec la Convention européenne des droits de l’homme.

Articles, Droit, Islam, Islamisation, L'Europe, Liberté d'expression, Liberté religieuse, Multiculturalisme, Politique, Religion, Société

Charia : ce que révèle la décision de la CEDH

Grégor Puppinck analyse pour FigaroVox un arrêt de la CEDH rendu le 19 décembre dernier. Celui-ci pourrait, selon le juriste, ouvrir la porte à une application de la charia en marge du droit commun.

Antichristianisme, Eschatologie, Islam, Islamisation, Politique, Religion, Société, Théologie

L’ANTÉCHRIST VOUDRA IMPOSER LA CHARIA.

Ecrit par Fabrice Statuto Daniel 7:25 (Louis Segond) « Il (l’Antéchrist) prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les Saints du Très Haut, et il espérera changer les temps et la loi; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d'un temps. » Si Jésus-Christ devait… Lire la suite L’ANTÉCHRIST VOUDRA IMPOSER LA CHARIA.

Islamisation, L'Europe

Confrontation de la charia islamique et des droits de l’homme au Conseil de l’Europe

Depuis janvier 2016, la discussion à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) d’un rapport sur l'incompatibilité de la charia islamique avec les droits de l'homme se fait attendre. L'ECLJ a pu consulter sa version la plus récente, datée du 19 avril 2018, qui montre avec lucidité l'échec et l’impossibilité de l'intégration de l'islam dans le système de protection des droits de l'homme. Des stratégies dilatoires sont utilisées afin d'éviter le débat autour de ce rapport, qui déplaît à la fois aux pays musulmans et aux idéologues progressistes. Le député hollandais Pieter OMTZIGT (PPE/DC), initiateur de la proposition de résolution demandant la réalisation du rapport[1], expliquait déjà à l’ECLJ en février 2017 : « Les choses n'avancent pas très vite mais cela devrait être fait cette année ». L’examen de ce rapport sur la charia était à l'ordre du jour de la Commission des questions juridiques et des droits de l’homme de l'APCE le 25 avril 2018[2], mais a été annulé le matin même.