Allemagne, Articles, Crise de la Covid-19, Epidémiologie, Fascismes, Médecine, Politique, Santé publique, Société, Vaccins et vaccination

Des dangers d’une idéologie sanitaire – par Ariane Bilheran

L’immense mérite de cet article de Johann Chapoutot en effet est, au-delà d’une reconstitution historique des faits qui ont conduit les Nazis à l’apogée de leur délire paranoïaque collectif, à savoir l’extermination de masse, de permettre de réfléchir au statut de ce qu’est une idéologie, qui plus est de type sanitaire, et comment l’idéologie orchestre le délire collectif et partant, organise le totalitarisme dans ses pulsions liberticides et mortifères, l’obsession xénophobe étant en définitive applicable aux épidémies, aux microbes et aux bactéries, puisque la psychose paranoïaque s'enracine aussi dans sa folie sur l’hypocondrie (crainte des maladies) délirante.

Articles, Ethique, Homosexualité et LGBT, Pornographie, spécialisation et pédophilie, Sexualité

Un colloque de plus sur « enfant » et « consentement » en matière de sexualité ! – par Ariane Bilheran

Encore un colloque sur "enfant" et "consentement" en matière de sexualité, c'est la mode on dirait !

Pourquoi cet oxymore n'est-il pas dénoncé clairement à la racine par les professionnels de l'enfance ?

Articles, Ethique, Genre, Homosexualité et LGBT, Liberté d'expression, Médias et désinformation, Sexualité, Société, Vidéos

Théorie du genre : la dernière dictature

Il s'agit d'une idéologie mortifère (je ne crois pas que l'on puisse faire plus explicite) qui cible directement les enfants, et a pour organe de propagande, entre autres, "l'éducation sexuelle" à l'école, créée également dans les officines Kinsey, et sponsorisée par l'organe "pédagogique" de ces officines, SIECUS, un "lobby pro-inceste" selon le Times Magazine.

Education, Ethique, Médias et désinformation, Sexualité

L’imposture des « droits sexuels »

Donc, pour les sceptiques et conspirationnistes comme moi, je vais tout de même continuer à poser quelques questions et approfondir… en soulignant tout de même les diffamations dont je fais régulièrement l’objet, ainsi que la censure, et ce, alors que je ne me fonde que sur des analyses de documents officiels.