Articles, Économie, Chine, Donald Trump, Etats-Unis, Géopolitique, L'État profond, Politique, Politique internationale, sécurité nationale, Socialisme et marxisme

Texte d’une lettre à la Présidente de la Chambre des représentants (Nancy Pelosi) et au Président du Sénat (Mike Pence)

"Je signale par la présente que j'ai publié un décret prenant de nouvelles mesures pour faire face à la menace que représente l'exploitation croissante des capitaux américains par la République populaire de Chine (RPC) pour financer et permettre le développement et la modernisation de son armée, et d'autres dispositifs de sécurité qui continuent à permettre à la RPC de menacer directement le territoire américain et les forces américaines à l'étranger, notamment en développant et en déployant des armes de destruction massive, des armes conventionnelles avancées et des cyberactions malveillantes contre les États-Unis et leur population."

Articles, Etats-Unis, Joe Biden, L'État profond, Politique, Politique internationale, Ukraine

L’Ukraine confirme la corruption de Joe Biden avec des enregistrements audio, des documents bancaires et des témoins.

30 décembre 2020 Le gouvernement ukrainien a publié en septembre davantage d'enregistrements audio de conversations entre Joe Biden et l'ancien Président ukrainien Petro Porochenko parlant du contrôle du pays qui retient tout juste l'attention. "La conférence de presse d'aujourd'hui est consacrée aux nouveaux faits révélant la corruption internationale et la gouvernance externe de l'Ukraine", a… Lire la suite L’Ukraine confirme la corruption de Joe Biden avec des enregistrements audio, des documents bancaires et des témoins.

Antichristianisme, Articles, Ésotérisme, Fascismes, franc-maçonnerie, Géopolitique, Globalisme, Histoire, L'État profond, Politique, Politique internationale, progressisme, Satanisme, Société

Complot ou réalité ? Complot mondial, délires, vraiment ?

Ces hommes n'ont eu de cesse de faire disparaître les parutions d'A. Sutton et de l'interdire de signature ou de référence dans les médias, jusqu'en France où le nom d'A. Sutton n'était connu que des seuls « spécialistes en mondialisme ». Inutile de dire qu'aucun de ses ouvrages n'a été traduit dans notre langue (. En conséquence, notre auteur méritait bien un hommage pour ses travaux d'écrivain « non aligné » qui déplaisaient fortement aux « Maîtres du Système » ! Revenons à Technologie occidentale. Dans cette monumentale œuvre de 1300 pages, A. Sutton démontre la dépendance technologique de l'URSS, dès les années 30, vis-à-vis de l'Occident et conclut qu'à deux ou trois exceptions près toutes les innovations technologiques provenaient des pays de l'Ouest, si « décriés » par le régime bolchevique. L'Occident a bâti, soutenu, financé la dictature rouge dès les origines. Sans un tel soutien logistique, un régime aussi inique n'aurait pas survécu ! On comprend que les architectes de cette conspiration n'aient pas du tout « goûté » les révélations gênantes d'A. Sutton et se soient dépensés sans compter pour tenter d'occulter ses travaux. Dans la foulée, A. Sutton publia, comme pour enfoncer le clou, un ouvrage complémentaire intitulé National Suicide: Military Aid to the Soviet Union dans lequel il accusait l'« Establishment » d'avoir fait tuer des Américains au Vietnam avec... la technologie américaine ! Cet ouvrage sera réactualisé en 1986 sous le titre "The Best Enemy Money can buy", grâce à une montagne de documentation provenant en majorité de sources gouvernementales et de sociétés « commerciales ».

Articles, Donald Trump, Etats-Unis, Géopolitique, Iran, Islam, Politique, Politique internationale, Terrorisme islamiste

Comment la frappe américaine contre le général iranien Souleimani change les règles du jeu en Irak

Mais au lendemain de la mort de Suleimani, Téhéran devrait réagir sur plusieurs fronts, comme d'habitude. Dans un cas, il jouera la carte de la victime et cherchera à mobiliser ses alliés irakiens pour expulser la présence militaire américaine par le biais d'une loi adoptée par le Parlement irakien ou par une demande directe du gouvernement de coalition irakien faible, qui a été infiltré par les amis irakiens de l'Iran.Cependant, toutes ces voies sont désormais de plus en plus risquées. Il est peu probable qu'elles produisent toutes des gains significatifs, mais elles provoqueront certainement une action encore plus forte de la part de 'administration Trump.

Articles, Donald Trump, Iran, Islam, Moyen-Orient, Politique, Politique internationale, Terrorisme islamiste

Frappe américaine : « Pour l’Iranien lambda, le général Soleimani était un monstre ».

Je suis révoltée par les commentaires que j'ai entendus venant de certains pseudo-spécialistes de l'Iran, le présentant sur une chaîne de télévision comme un individu charismatique et populaire. Il faut ne rien connaître et ne rien comprendre à ce pays pour tenir ce genre de sottises. Pour l'Iranien lambda, Soleimani était un monstre, ce qui se fait de pire dans la République islamique.

Antichristianisme, Articles, Globalisme, Homosexualité et LGBT, Liberté d'expression, Médias et désinformation, Multiculturalisme, Politique internationale, Société

Le Secrétaire Général demande que les Nations Unies entravent la liberté d’expression

Au cours des dernières années, les intervenants conservateurs considérés comme “haineux” ont été traqués et rejetés par les universitées financées par l’Etat. De grosses entreprises de hautes technologies déprogramment régulièrement les voix qui n’ont pas les mêmes opinions qu’elles, des voix qui ont tendance à avoir des opinions conservatrices sur les questions de politique publique.

Articles, Droit, Islam, L'Europe, Politique, Politique internationale, Religion

Charia : une résolution importante au Conseil de l’Europe

L’APCE « s’inquiète grandement » du « fait que la charia, y compris des dispositions clairement contraires à la Convention, s’applique officiellement ou officieusement dans plusieurs États membres du Conseil de l’Europe, sur l’ensemble ou une partie de leur territoire ».

Articles, Emmanuel Macron, France, Globalisme, Immigration, Immigration, Multiculturalisme, Politique, Politique internationale, Société

Derrière le “Pacte des Migrations” de l’ONU, la question tabou du coût et des chiffres de l’immigration

Les chiffres de l’immigration permettent d’éclairer un instant l’ampleur de la chose : le coût astronomique auquel sont prêts à s’engager nombre de pays pourtant surendettés ne peut se comprendre autrement. Aujourd’hui, il faut donc voir qu’immigrants comme nationaux sont le jouet d’une partie qui les dépasse. L’idée même d’une armée européenne dans ce contexte où l’Union Européenne n’a pas su se montrer comme la garante des libertés mais au contraire a systématiquement cassé le libre-arbitre des nations, est d’autant plus inquiétante. Justifié ou non, le ressentiment des Français à l'égard d'une politique immigrationniste contribue à creuser le fossé entre eux et les élites, et augmente leur sentiment de désaffiliation. L'impact de cette désaffection ne peut qu'avoir des effets délétères sur la productivité économique et sur la cohésion sociale et nationale, plus que jamais mis à mal. 

Articles, Donald Trump, Etats-Unis, Immigration, Immigration, Multiculturalisme, Politique, Politique internationale, Société

Pacte de Marrakech, nouvelle mise en garde de Trump (bien plus crédible que les Fake News des médias)

Avec le Pacte mondial sur les migrations, dit Pacte de Marrakech, les Nations unies veulent « faire progresser la gouvernance mondiale aux dépens du droit souverain des états à gérer leur système d’immigration », ont dénoncé vendredi les Etats-Unis dans un communiqué plein de bon sens et qui met les points sur les i.

Articles, Globalisme, Immigration, Islam, Multiculturalisme, Politique internationale, Société

Le Pacte Mondial pour les Migrations ou l’offensive onusienne contre le principe de souveraineté nationale et les peuples occidentaux

Le « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » lancé en avril 2017 par l’Assemblée générale des Nations Unies et que les États du monde entier sont invités à ratifier avant le 11 décembre 2018, suscite depuis des semaines des débats houleux entre « immigrationnistes » et « populistes », mais pas seulement, car le Pacte, de son vrai nom « Global Compact », vise en fait à favoriser une immigration extra-européenne massive, tant légale qu’illégale (les deux étant confondues de façon perverse), que les pays d’accueils européens sont sommés d’accepter et d’organiser sous peine d’être qualifiés de « racistes » et « xénophobes ».