Articles, Crise de la Covid-19, Droit, droit constitutionnel, droits de l'homme, Emmanuel Macron, Fascismes, France, Liberté d'expression, Politique, Santé publique, Société, Totalitarisme numérique, Vaccins et vaccination

Allocution d’Emmanuel Macron : « Le pass sanitaire introduit une rupture fondamentale dans notre contrat social. »

En étendant le pass sanitaire à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, en l'élargissant aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux ainsi qu'aux trains et aux cars pour les trajets de longue distance, le gouvernement rend de facto la vie des non-vaccinés impossible, ou très difficile. En faisant cela, il instaure une inégalité de fait entre le vacciné et le non-vacciné et introduit donc une rupture fondamentale dans notre contrat social, fondé sur l'adhésion rationnelle du citoyen à l'intérêt général, son consentement libre et éclairé et l'égalité devant le droit. Tous ces principes fondateurs de notre démocratie sont réduits en morceaux.

Articles, Corruption, Crise de la Covid-19, Droit, droit constitutionnel, droits de l'homme, Ethique, Fascismes, Gouvernement mondial, Médias et désinformation, Santé publique, Société, Totalitarisme numérique, Vaccins et vaccination

Reiner Fuellmich : le meilleur est à venir.

Nous connaissons tous les responsables de cette fausse pandémie. Nous les avons clairement identifiés du premier jusqu'au dernier. Dans chaque pays du bloc occidental, avec l'aide de médecins, scientifiques, fonctionnaires intègres et honnêtes, des collectifs de journalistes indépendants ont créé des bases de données constamment documentées et mises à jour, épaulés par des informaticiens de haut niveau... Une bataille silencieuse se déroule actuellement dans l'ombre car les avocats ne constituent que le haut de l'iceberg...

Articles, Destitution de Donald Trump, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Politique

Déclaration complète de Donald Trump sur l’acquittement du procès pour mise en accusation

Notre chère République constitutionnelle a été fondée sur l'état de droit impartial, la garantie indispensable de nos libertés, de nos droits et de nos libertés. Qu'un parti politique américain [le parti démocrate] se voie accorder un laissez-passer pour dénigrer l'état de droit, diffamer les forces de l'ordre, acclamer les foules violentes, excuser les émeutiers et transformer la justice en un instrument de vengeance politique, et persécuter, mettre sur liste noire, annuler et supprimer toutes les personnes et tous les points de vue avec lesquels ils sont en désaccord est un commentaire bien triste pour notre époque.

Articles, Corruption, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Liberté d'expression, Médias et désinformation, Politique

Trump gagne des procès électoraux, au cas où vous ne le sauriez pas.

Sur les 46 procès restants, 25 sont toujours en cours, de sorte que le vainqueur et le perdant de ces procès n’ont pas encore été déterminés, tandis que 21 ont été complètement jugés. Il s’agit d’affaires dans lesquelles le tribunal a entendu les arguments, examiné les preuves pertinentes, puis a rendu une décision formelle sur le fond. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que, sur ces 21 affaires, Trump en a gagné 14 et en a perdu 7. En d’autres termes, Trump a remporté les deux tiers des affaires jugées par les tribunaux à ce jour.  

Articles, Crise de la Covid-19, Droit, droit constitutionnel, droits de l'homme, Emmanuel Macron, Fascismes, France, Globalisme, Les Lumières, Liberté d'expression, Médias et désinformation, Politique, Ressources média, Santé publique, Scandales d'Etat, Socialisme et marxisme, Société, Vidéos

J’Appelle… ! Appel à la mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie – Par Francis Lalanne

Doit-on parler de la chaîne désormais interminable des confinements dont nul ne peut dire aujourd’hui quand l’actuel gouvernement entend y mettre fin ? Le chef de l’État et son gouvernement s’essuient les pieds sur le Droit républicain comme sur un paillasson.

Articles, Avortement, Bioéthique, Christianisme, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Etats-Unis, Ethique, Joe Biden

Roe c. Wade : une « décision constitutionnellement erronée », selon M. Trump

En tant que nation, le rétablissement d'une culture du respect du caractère sacré de la vie est fondamental pour résoudre les problèmes les plus urgents de notre pays. Lorsque chaque personne est traitée comme un enfant bien-aimé de Dieu, les individus peuvent atteindre leur plein potentiel, les communautés s'épanouiront et l'Amérique sera un lieu d'espoir et de liberté encore plus grands.

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Foi et politique, L'État profond, Politique

Lettre publique de Mike Pence, Vice President des USA, President du Sénat et du Congrès.

En tant qu'étudiant en histoire qui aime la Constitution et qui vénère ses auteurs, je ne crois pas que les fondateurs de notre pays aient eu l'intention d'investir le vice-président du pouvoir unilatéral de décider quels votes électoraux devraient être comptés lors de la session conjointe du Congrès, et aucun vice-président dans l'histoire américaine n'a jamais affirmé un tel pouvoir.

Articles, Destitution de Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Joe Biden, L'État profond

L’assemblée législative du Wisconsin a introduit une résolution pour décertifier les votes de l’état.

L'assemblée législative du Wisconsin adopte maintenant la résolution que l'Assemblée de l'état du Wisconsin reconnaît que la fonction la plus importante d'un gouvernement est de mener des élections justes et honnêtes qui suivent la loi dûment promulguée .

Articles, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, L'État profond, Politique

Le 6 janvier 2021 est le jour où nous saurons si notre Constitution tiendra et si les Républicains du Congrès s’en soucient.

Le parti démocrate, ses suppléants et, finalement, la campagne de Biden ont lancé une campagne juridique et de lobbying sans précédent, essentiellement sous le radar, car elle n'a pas été l'objet d'une couverture correcte par les médias habituels, et ce pour saper notre Constitution, les assemblées législatives des états républicains et la campagne de réélection de Trump, en faveur de Biden. En d'autres termes, le processus électoral prévu par la Constitution pour choisir les électeurs et, en fin de compte, le président et le vice-président, a été systématiquement et stratégiquement attaqué. Il appartient maintenant au Congrès, ou du moins aux Républicains du Congrès, de faire face à cette situation. Le parti démocrate a gravement endommagé le système électoral de la nation, au point que les assemblées législatives des états se trouvent maintenant dans la position d'avoir une influence minime sur la manière dont les élections sont organisées et les électeurs fédéraux sont choisis - en totale opposition avec les obligations de la Constitution et avec les intentions sans équivoque de ses auteurs.