Articles, Avortement, Droit, droits de l'homme, Droits des femmes, Ethique, Parlement européen, Politique

Attaque antichrétienne et pro-avortement au Parlement européen

Par Gregor Puppinck

26 mars 2021

Madame, Monsieur,

Le lobby mondial de l’avortement a entrepris une attaque majeure contre la vie et ses défenseurs. Deux commissions du Parlement européen se sont réunies ce jeudi 25 mars à cette fin.
Cette attaque va culminer en mai prochain, avec le vote au Parlement européen d’une résolution radicale pro-avortement, et par la publication d’un rapport contre les organisations pro-vie. Nous ne pouvons pas rester sans répondre.

Cette attaque est menée principalement par la Fédération Internationale du Planning Familial (IPPF), la Fondation Gates et l’Open Society de George Soros. Elle est coordonnée par Neil Datta, qui a fondé avec l’IPPF le principal lobby de l’avortement auprès des parlementaires européens (EPF). Ces organisations disposent de milliards de dollars de budget.

En 2013, la députée Edite Estrela avait tenté de faire passer une résolution similaire, qui portait de très graves atteintes au droit à la vie, à la liberté de conscience et aux droits des parents. Nous étions parvenu à y faire barrage et le Parlement européen avait reconnu que la question de l’avortement relève de la seule compétence des états membres.

Le premier but de cette nouvelle attaque est l’adoption du projet de résolution du député Matič qui présente l’avortement comme un droit fondamental et demande aux états de supprimer la clause de conscience. Selon ce texte, le fait qu’il « existe toujours des lois interdisant l’avortement, sauf dans des circonstances strictement définies […] constitue une violation des droits de l’homme et une forme de violence sexiste ». Les états européens devraient aussi, entre autres, « éliminer » l’objection de conscience. Ce texte est de la pure propagande, sans base juridique et ne relève pas de la compétence de l’Union européenne. Il viole le droit à la vie et le principe de subsidiarité.

Le second but de cette attaque est d’exclure les organisations conservatrices de la vie politique européenne en les présentant comme « dangereuses pour la démocratie et contraires aux valeurs de l’UE ». Cet objectif est mené conjointement par l’IPPF, la Fondation Gates, l’Open Society de George Soros et sa filiale Open Democracy, qui ont entrepris simultanément de « contrer l’opposition » à l’avortement, de traquer les groupes conservateurs et d’attaquer leur réputation.

Cette attaque contre la vie humaine, et les personnes et organisations qui la défendent, est massive et violente. Les financiers de la gauche sociétale, comme Gates et Soros, ont investi des millions de dollars rien que pour nous combattre. Nous allons devoir nous habiter à supporter un haut degré de violence. Vous pouvez nous soutenir en signant notre pétition :

Pour la défense de la vie !


Pour aller plus loin : notre communiqué de presse sur cette audition et notre dernière émission sur RCF.

Source : https://eclj.org/abortion/eu/anti-life-and-anti-christian-attack-at-the-european-parliament


A propos de l’ECLJ et de l’auteur

L’ECLJ est une organisation internationale non gouvernementale fondée en 1998 et dédiée à la promotion et la protection des droits de l’homme en Europe et dans le monde.

Gregor Puppinck

Grégor Puppinck est Directeur de l’ECLJ.

Il est docteur en droit, diplômé des facultés de droit de Strasbourg, Paris II et de l’Institut des Hautes Études Internationales (Panthéon-Assas). Il est l’auteur d’une thèse sur « L’auteur de la norme bioéthiqueRéflexion sur la normativité de la bioéthique » rédigée sous la direction du Professeur Gérard Mémeteau et soutenue en juin 2009, avec la mention très honorable à l’unanimité du jury (summa cum laude).

En 2016, il est nommé par l’OSCE au sein du Panel d’experts de l’OSCE sur la liberté de conscience et de religion, instance ayant mandat de conseiller les États participants à l’OSCE en la matière.

Il représente le Saint Siège au sein de divers comités d’experts du Conseil de l’Europe depuis 2000, notamment le Comité Directeur des Droits de l’Homme, le Comité d’experts sur la réforme de la Cour (depuis 2010), le Comité d’Experts sur la discrimination basée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, DH-LGBT et la Commission Internationale de l’Etat Civil.

Il est Président de l’Initiative Citoyenne européenne « Un de Nous ».

Il a enseigné aux facultés de droit de Mulhouse et de Strasbourg en Licence et Master (travaux ditrigés, cours magistraux et séminaires de master).

Il est l’auteur de plusieurs livres et de nombreux articles publiés en diverses langues.

Il a reçu le Prix Humanisme Chrétien en 2016 pour « La famille, les droits de l’homme et la vie éternelle« , ainsi que le prix Anton Neuwirth pour la défense de la vie en 2014. En 2011, il a été fait Chevalier dans l’Ordre du Mérite de la République italienne (cavaliere de la republica) pour services rendus dans l’affaire Lautsi c. Italie. En 2014, il a été fait Commandeur dans l’Ordre de Saint Grégoire le Grand.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.