Articles, Corruption, Donald Trump, Droit, droit constitutionnel, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Liberté d'expression, Médias et désinformation, Politique

Trump gagne des procès électoraux, au cas où vous ne le sauriez pas.

7 février 2021

Une des premières actions exécutives de Trump en janvier 2017, rétablissant la règle de Mexico en faveur de la vie.

Trump a gagné deux tiers des affaires qui ont été jugées par les tribunaux.

LifeSiteNews – Ces derniers temps, je me sens de plus en plus comme si j’étais de retour en Chine communiste. Un endroit où chaque jour, peu importe la chaîne que vous allumez, l’émission de radio que vous écoutez ou le service d’information en ligne auquel vous êtes abonné (sauf LifeSiteNews et quelques autres), la même lugubre ligne du parti se répand.

L’oligarchie est tellement sûre de pouvoir manipuler nos pensées – après tout, elle contrôle les moteurs de recherche, les flux Twitter et les nouvelles tendances – qu’elle ne prend même plus la peine de cacher ce qu’elle fait. En supprimant le compte du président Trump, l’on a montré au monde entier ce que le petit Jack Dorsey sournois passe ses journées à faire : supprimer de façon maniaque les comptes qui s’écartent de ses « vérités ». « Et qui ne sait pas encore que Mark Zuckerberg est spécialisé dans la conception d’algorithmes qui sont la version high-tech du traitement aux champignons – nous gardant dans l’ignorance et nous nourrissant avec du fumier de cheval.

Voici la ligne du parti en ce qui concerne l’élection présidentielle de 2020, agressivement promue par les médias d’entreprise américains et la Big Tech : il n’y a pas eu de fraude électorale parce que les tribunaux l’ont dit.

Les deux affirmations sont fausses. Non seulement discutables, mais totalement fausses. 

La plupart des gens savent maintenant que les médias d’entreprise américains et la Big Tech ont supprimé de manière agressive et punitive une discussion ouverte sur les éventuelles irrégularités électorales.

Mais avez-vous remarqué que – pour étayer leur version de la réalité – ils ont simplement cessé de rendre compte des dizaines de procès en cours qui se frayent lentement un chemin dans le système judiciaire ? Tout au plus feront-ils une déclaration générale du genre : « Trump a perdu tous les procès qui ont été intentés devant les tribunaux ».

Parfois, ils vont plus loin et suggèrent que notre système judiciaire a examiné de manière approfondie et impartiale les allégations de fraude électorale formulées dans ces procès, et a statué qu’elles sont totalement infondées. 

Rien n’est plus éloigné de la vérité, comme l’a découvert le physicien John Droz. Droz a réuni une équipe de ses collègues scientifiques et ingénieurs – tous bénévoles – pour examiner de près les poursuites qui ont été engagées, qui sont toutes de notoriété publique, et pour en résumer les résultats. Ce n’est pas une tâche facile, puisque 80 procès ont été intentés en rapport avec l’élection présidentielle de 2020 par Trump ou en son nom, et que chacun de ces procès consiste en des dizaines de pages de dépôt et de décisions.

Le rapport de synthèse, intitulé « 2020 Presidential Election Lawsuits Related to Election Integrity » (Poursuites liées à l’intégrité des élections présidentielles de 2020), supprime le verbiage excessif dont les avocats sont si friands, laissant l’essentiel des poursuites : quels étaient les enjeux, comment chaque affaire a été traitée par les tribunaux, quelles preuves ont été analysées objectivement et, enfin et surtout, qui a gagné et qui a perdu. 

Qu’ont donc trouvé Droz et son équipe ?   

Tout d’abord, sur un total de 80 poursuites, 34 ont été soit retirées, soit regroupées avec d’autres poursuites, soit rejetées en raison de problèmes juridiques tels que l’absence de qualité pour agir, le moment choisi ou la compétence. Les juges qui ont rejeté les poursuites n’ont jamais entendu les preuves réelles d’irrégularités et/ou de fraude électorale, car ils n’ont pas permis qu’elles soient présentées dans leurs tribunaux. De telles affaires ne peuvent pas être considérées comme une perte pour Trump. Elles sont plutôt la preuve de l’incapacité de notre système judiciaire à s’attaquer réellement à la fraude électorale, en cette période de crise nationale.

Sur les 46 procès restants, 25 sont toujours en cours, de sorte que le vainqueur et le perdant de ces procès n’ont pas encore été déterminés, tandis que 21 ont été complètement jugés. Il s’agit d’affaires dans lesquelles le tribunal a entendu les arguments, examiné les preuves pertinentes, puis a rendu une décision formelle sur le fond. 

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que, sur ces 21 affaires, Trump en a gagné 14 et en a perdu 7.  

En d’autres termes, Trump a remporté les deux tiers des affaires jugées par les tribunaux à ce jour.  

Ne vous attendez pas à entendre cela au journal télévisé du soir.

John Droz note séparément que, malgré les nombreuses allégations de fraude électorale massive :

« … seulement trois (3) de ces procès portaient matériellement sur des illégalités de vote (citoyens votant deux fois, votes de personnes décédées, etc.) Il est intéressant de noter que ces trois affaires sont toujours en cours.” 

« De plus, seuls trois (3) procès ont porté sur des inexactitudes (volontaires ou accidentelles) dans les machines de vote. L’une d’entre elles a été rejetée (pour cause de juridiction), une autre a été rejetée (bien qu’aucune communication préalable n’ait été accordée), et une autre est toujours en cours (la communication préalable a été accordée).” 

« L’explication probable du nombre si restreint de cas dans ces deux domaines est que prouver légalement la fraude ou les manipulations de machines de vote sont des processus très longs, qui nécessitent un travail d’enquête et une documentation importante. Il n’y avait tout simplement pas assez de temps pour le faire avant les points clés du processus (comme le Collège électoral).”

John Droz

Félicitations à John Droz et à son équipe pour avoir contribué à l’éducation du public sur les efforts juridiques en cours pour assurer l’intégrité des élections.  

Je pense que tout le monde comprend que, si l’on peut nous escroquer notre vote, nous ne vivons plus dans une démocratie. 

Source : https://lesdeqodeurs.fr/trump-gagne-des-proces-electoraux-au-cas-ou-vous-ne-le-sauriez-pas/

Article original en anglais publié le 4 février 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.