Articles, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Joe Biden, L'État profond, Politique

Des serveurs du Dominion saisis en Allemagne – Les résultats vont « ébranler les mondialistes jusqu’au plus profond d’eux-mêmes ».

Par Kelen McBreen

21 novembre 2020

Lors d’une interview mercredi sur Newsmax, Brian Trascher, membre du comité de recomptage de Trump, a affirmé que les serveurs étrangers de la société de machines à voter Dominion avaient été saisis.

« Maintenant que nous avons saisi les serveurs du Dominion qui se trouvaient en Allemagne, nous commençons à en tirer des données brutes », explique-t-il. « Je veux que tout le monde m’écoute. Les choses qui vont sortir vont ébranler les mondialistes jusqu’au plus profond d’eux-mêmes. »


Ensuite, Trascher a averti les Américains que les mois d’émeutes dans le pays qui ont précédé les élections sembleraient fades par rapport à ce qui se déchaînerait une fois que Trump sera réélu.

« Lorsque le président Trump sera déclaré vainqueur de cette élection, ce que vous avez vu le week-end dernier dans les rues avec des partisans de Trump attaqués à Washington, ce n’est rien. Ces gens viendront dans chaque ville et chaque banlieue, alors soyez prêts car cela est en train de se produire et vous devez vous protéger. »

Lorsqu’on lui a demandé de préciser « ce qui va sortir », concernant les serveurs du Dominion et la fraude électorale, Trascher a répondu en posant sa propre question.

« Pourquoi les bulletins électoraux américains sont-ils comptés à l’étranger ? » s’est-il interrogé. « C’est une question que je n’ai pas encore expliquée. Mais certaines données brutes qui en découlent montrent des exemples clairs de la manière dont les votes ont réellement été commutés par un algorithme implémenté dans le logiciel. »

« Il était programmé de telle sorte que pour chaque vote qui allait dans un sens pour un candidat, des votes étaient

automatiquement ajoutés pour l’autre », a poursuivi Trascher. « C’est pourquoi vous avez vu dans le propre outil de suivi des données du New York Times le soir des élections, qu’en 68 secondes, le président Trump est passé d’une avance de dizaines de milliers de voix – je pense que c’était dans le Wisconsin – à se trouver soudainement derrière avec dix mille voix. En 68 secondes, c’est une anomalie statistique. »

Le membre du comité de recomptage de Trump a également déclaré que l’élite était « paniquée » que Dominion et Smartmatic soient des noms familiers.

Il a noté que les procédures judiciaires fédérales venaient de commencer et que les procédures rejetées ces dernières semaines étaient toutes devant des « tribunaux d’états dirigés par des juges démocrates. »

Alors que les médias grand public prétendent constamment que les élections sont terminées et que Joe Biden a gagné, il est clair que les batailles juridiques décideront du sort de la présidence américaine.

Source : https://www.infowars.com/posts/dominion-servers-seized-in-germany-findings-will-shake-the-globalists-to-their-core/

Article original en anglais publié le 19 novembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.