Articles, Donald Trump, Elections présidentielles de 2020, Etats-Unis, Joe et Hunter Biden, L'État profond, Médias et désinformation, Politique

La censure par Twitter de l’article de Hunter Biden du New York Post est une « ingérence électorale » selon des dirigeants du parti républicain.

Par Mary Kay Linge et Jon Levine

Ted Cruz

Le sénateur Ted Cruz s’est frotté au patron de Twitter, Jack Dorsey, et aux « milliardaires des sociétés géantes de technologies ivres de leur propre pouvoir », samedi, à cause de la censure de l’article du New York Post exposant les affaires de la famille Biden avec l’étranger.

Dorsey devrait recevoir une assignation à comparaître et être interrogé vendredi prochain par la commission judiciaire du Sénat.

Les dirigeants du parti républicain cherchent à savoir pourquoi la société a décidé de censurer les nouveaux courriels publiés dans The New York Post, soulevant de nouvelles questions sur les relations de Joe et Hunter Biden avec les dirigeants de la société d’énergie ukrainienne Burisma.

« Il s’agit d’une prise de pouvoir de la part des milliardaires des sociétés géantes de technologies ivres de leur propre pouvoir. C’est un abus de pouvoir monopolistique de la part des grandes entreprises technologiques », a déclaré M. Cruz aux journalistes lors d’une conférence de presse samedi. « Il semble que Twitter s’étouffe dans une tentative effrontée de manipuler le résultat des élections et cela se poursuit pendant que nous parlons.

Twitter a refusé de débloquer le compte du New York Post à moins que l’organisation de presse ne supprime les tweets concernant ses propres reportages sur les courriels de Hunter Biden.

Cruz a été rejoint pendant l’appel par le chef adjoint des représentants républicains à la Chambre Steve Scalise (du parti républicain de Louisiane), qui a évoqué la possibilité d’une collusion entre Twitter et la campagne de Biden.

« Il y a des courriels qui circulent. Joe Biden lui-même ne peut pas continuer à se cacher et ne pas répondre directement. Cela ne va pas disparaître », a déclaré M. Scalise. « C’est un acte d’ingérence directe dans les élections. Joe Biden est resté assis et a laissé faire. Nous demandons : quelqu’un sur Twitter a-t-il communiqué avec la campagne de Joe Biden ? La campagne de Joe Biden a-t-elle eu des communications avec Twitter, Facebook ? »

Avec leur majorité au Sénat, les républicains contrôlent la commission, et les démocrates ne peuvent pas faire grand-chose pour empêcher l’audition.

Source : https://nypost.com/2020/10/17/twitter-censoring-posts-biden-expose-is-election-interference-gop

Article original publié le 17 octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.