Articles, Christianisme, Islam, Le christianisme dans le monde, Persécution des chrétiens, réveil, Religion, Terrorisme islamiste

Le réveil souterrain au Moyen-Orient – version étendue

L’article ci-dessous est la version étendue de l’article que nous avons publié le 2 février 2020. Il est destiné à fortifier la foi et l’espérance de l’Eglise francophone qui, pétrie de pessimisme eschatologique, de dispensationalisme et de sécularisme, est prompte à désespérer face aux persécutions sans précédent qui s’abattent contre les chrétiens notamment en terre islamique. Malgré l’apostasie qui est à son comble en Occident, dans ces nations mêmes qui étaient autrefois chrétiennes, Dieu s’est préservé un reste saint. Si l’Occident est mûr pour le jugement, l’Église doit se rappeler les desseins ultimes de Dieu et retrouver l’espérance puritaine d’un réveil mondial précédant le retour du Seigneur, et la vision que Dieu règne dans les nations et les amènera sous son autorité, parce que l’histoire est le théâtre de Sa gloire. Comme l’enseignait Jonathan Edwards, Dieu se révèle soit par Ses jugements, soit par un réveil, les deux se synchronisant souvent ensemble.

Joels-Middle-East-1

Ce qui pourrait simplement abattre l’islam

Le monde agité et tumultueux semble remarquablement différent de ce que beaucoup imaginent. C’est sans aucun doute vrai si vous êtes un Américain moyen.

Dans les coins les plus sombres du Moyen-Orient, il se produit un réveil continu sans précédent dans l’histoire des missions mondiales. J’y ai déjà réfléchi ici et ici, mais je voulais aller encore plus loin dans cette histoire incroyable qu’auparavant.

J’espère que vous me suivrez dans ce voyage à travers lequel j’explore des développements incroyables de l’expansion du christianisme au Moyen-Orient.

Des rapports fiables suggèrent que plus de musulmans sont devenus des disciples de Jésus au cours des deux dernières décennies que sur la totalité des 1500 années d’histoire de l’islam. Sur la base des récits de plusieurs missiologues, il a été supposé que «plus de musulmans se sont engagés à suivre le Christ au cours des dix dernières années qu’au cours des quinze derniers siècles de l’islam» [1]. Malgré de grandes difficultés et d’importants troubles, le christianisme se répand incontestablement dans tout le monde islamique. Dieu est en train de faire quelque chose d’incroyable dans une région dont beaucoup pensaient qu’elle était inaccessible.

Regards de Rosenberg sur le réveil du Moyen-Orient

Joels-Middle-East-2
Joel Rosenberg

Joel Rosenberg, chercheur évangélique, auteur et résident d’Israël, a documenté la récente recrudescence du christianisme au Moyen-Orient. Grâce à une reconnaissance de première main, couplée à des comptes rendus de ressortissants arabes, Rosenberg démontre que le christianisme se développe rapidement dans le monde musulman.

Certes, certaines des statistiques qui suivent ont changé à la suite des violences perpétrées par l’Etat Islamique et par d’autres groupes contre les chrétiens. Ceux qui suivent Jésus ont été massacrés et ont subi de graves persécutions dans cette région. Néanmoins, les observations de Joel Rosenberg ouvrent une fenêtre sur de nombreux développements étonnants.

Certains détails peuvent certainement être débattus, mais dans de nombreuses nations méditerranéennes, le christianisme fait des percées extraordinaires. Bien que les chiffres de conversion ultérieurs soient impossibles à confirmer, même dans leur imprécision, ils fournissent un instantané de ce qui se passe au Moyen-Orient.

Soudan

Joels-Middle-East-3

Un certain nombre de comptes rendus suggèrent qu’un nombre croissant de disciples du Christ émergent dans la nation brutale du Soudan déchirée par la guerre. Ici, dans la vallée du Nil – le long des bastions islamiques d’Afrique du Nord – il est à noter que : «Un million de Soudanais se sont tournés vers le Christ depuis l’année 2000 – non pas en dépit de la persécution, de la guerre et du génocide, mais à cause d’eux… le nombre total de croyants dans le pays est estimé à plus de 5,5 millions. »

Beaucoup sont convaincus que les grandes brutalités que cette nation a connues deviennent un catalyseur pour l’expansion et la croissance du christianisme. Plutôt que d’inhiber l’Église, la guerre la propulse réellement.

Pakistan

Joels-Middle-East-4

Le Pakistan n’est généralement pas identifié comme une nation connaissant un mouvement de Dieu, mais, apparemment, le pays commence à voir une étincelle à l’intérieur de ses frontières litigieuses. L’expansion du christianisme au Moyen-Orient est particulièrement évidente dans cet endroit inattendu. Rosenberg reconnaît que «les hauts responsables chrétiens pakistanais me disent qu’il se produit actuellement une ‘explosion des conversions’ dans leur pays. L’on estime aujourd’hui que 2,5 à 3 millions de croyants pakistanais nés de nouveau adorent Jésus-Christ. Des villes et des villages entiers le long de la frontière afghano-pakistanaise sont en train de… se convertir au christianisme. »[3] Ce pays musulman n’est pas le seul, beaucoup d’autres dans la région voient des choses similaires se produire.

Égypte

Joels-Middle-East-5

Des rapports fiables suggèrent qu’il y a également un grand réveil en Égypte. Rosenberg déclare que «des responsables engagés dans le ministère chrétien en Égypte estiment qu’il y a plus de 2,5 millions de disciples de Jésus-Christ dans leur pays. Beaucoup d’entre eux sont des personnes qui ont abandonné l’islam» [4].

Sans aucun doute, les graves persécutions et perturbations liées au «Printemps arabe» ont affecté la vie des chrétiens dans toute cette nation, mais les fidèles sont restés forts. Le martyre invite ceux qui sont étrangers à la foi chrétienne à examiner les allégations de ceux qui sont prêts à mourir pour Jésus. L’on pense que de nombreuses choses extraordinaires sont en train de se produire en Égypte.

Iran

Flag_of_Iran.svg-Joel-6

De manière surprenante, la nation conflictuelle d’Iran commence à expérimenter les flammes montantes du réveil. Le fondamentalisme islamique violent n’a pas pu entraver l’avancement de l’Évangile dans cette nation persane féroce. Réfléchissant à cette réalité, Rosenberg écrit : «Au moment de la révolution islamique de 1979, il n’y avait qu’environ cinq cents musulmans connus convertis à Jésus à l’intérieur du pays. En 2000, une enquête sur les tendances démographiques chrétiennes indiquait qu’il y avait deux cent vingt mille chrétiens en Iran, dont entre quatre et vingt mille musulmans convertis. Et selon les dirigeants chrétiens iraniens que j’ai interviewés, le nombre de disciples du Christ dans leur pays a considérablement augmenté entre 2000 et 2008 » [5].

Oui, vous l’avez bien lu. Le christianisme est passé de 500 personnes à 220 000 en 21 ans. Contrairement à ce que de nombreux Américains pensent, le christianisme progresse tranquillement dans les coulisses de certains des endroits les plus improbables du monde.

Arabie saoudite

Joels-Saudi

Des comptes rendus continuent de nous parvenir. Une agitation étonnamment similaire se produit également en Arabie saoudite – qui est sans aucun doute l’épicentre de l’islam mondial. L’on ne s’attendrait pas à observer une croissance du christianisme à La Mecque, mais cela est en train de se produire. Résumant une partie de ce qu’il a entendu, Joel Rosenberg rapporte que «les dirigeants chrétiens arabes ont estimé qu’il y avait plus de cent mille croyants saoudiens avec un arrière plan musulman en 2005, et ils pensent que les chiffres sont encore plus élevés aujourd’hui» [6]. L’Arabie saoudite est vivifiée par l’Esprit du Seigneur. Elle semble être sur le point de connaître une croissance significative de l’Église dans les décennies à venir.

Irak

Joes-6

Le christianisme progresse également tranquillement dans la nation agitée de l’Irak. Encore une fois, il convient de noter que ces chiffres précèdent l’émergence vicieuse de l’EI et les conséquences du Printemps arabe. Des multitudes de chrétiens ont été martyrisés depuis la publication de ces chiffres. Pourtant, le fait même que les musulmans se sentent obligés de réprimer l’avancement du christianisme suggère que son influence a augmenté.

«Avant 2003, les hauts dirigeants chrétiens irakiens me disent qu’il n’y avait que quatre à six cents disciples de Jésus-Christ nés de nouveau connus dans tout le pays, malgré environ sept cent cinquante mille chrétiens nominaux dans les églises irakiennes historiques. À la fin de 2008, les dirigeants chrétiens irakiens estimaient qu’il y avait plus de soixante-dix mille croyants irakiens nés de nouveau» [7].

Comme beaucoup le savent, l’expansion du christianisme a été considérablement entravée plus récemment en Irak. Ne vous méprenez pas, ce martyre et cette brutalité finiront par céder la place à davantage de chrétiens dans le pays autrefois connu sous le nom de Babylone.

Algérie

Joes-7-algeria

Le monde islamique tout entier est actuellement en train de trembler. Nous avons déjà discuté de certaines des avancées incroyables qui ont lieu dans plusieurs pays arabes. C’est là que les plus grands signes de réveil sont évidents. Néanmoins, à un niveau moindre, d’autres nations islamiques connaissent également des commotions considérables à l’intérieur de leurs frontières. L’une d’elles est l’Algérie. Rosenberg raconte la récente recrudescence du christianisme en Algérie, notant que «plus de quatre-vingt mille musulmans sont devenus disciples du Christ ces dernières années… La vague déferlante du christianisme est devenue si alarmante pour les religieux islamiques qu’en mars 2006 les autorités algériennes ont adopté une loi interdisant aux musulmans de devenir chrétiens ou même d’en apprendre sur le christianisme, et interdisant aux chrétiens de se réunir sans une autorisation du gouvernement» [8].

L’Algérie commence à prendre vie avec l’Évangile de Jésus-Christ comme la plupart des pays d’Afrique du Nord.

Jordanie

Joels-8-Jordan.svg2

Un autre lieu ancien du Moyen-Orient où le christianisme commence à prendre racine se trouve le long des frontières de la rive orientale du Jourdain. La terre islamique de Jordanie connaît également la grâce et les merveilles de Jésus. Réfléchissant sur ce qu’il se passe dans cette nation, Rosenberg a noté ce qui suit :

«Dieu a ravivé l’Église jordanienne au cours des quatre dernières décennies, et en particulier au cours de ces dernières années. Des estimations conservatrices situent le nombre de croyants dans le pays à désormais entre cinq et dix mille. Le responsable d’un grand ministère jordanien, cependant, pense qu’il peut y avoir jusqu’à cinquante mille croyants dans le pays» [9].

La Jordanie est également en train d’expérimenter le salut en Jésus-Christ.

Autres nations islamiques

Presque toutes les nations islamiques ont connu une recrudescence significative du christianisme au cours des vingt dernières années. Bien que les chiffres ne soient pas aussi élevés, toutes subissent l’impact de cette croissance à un certain niveau. Voici quelques-uns des autres comptes rendus.
Alors que dans la nation marocaine, il a été affirmé qu’«entre 20 000 et 40 000 musulmans sont devenus des disciples du Christ» [10], Rosenberg suggère que «le nombre de croyants afghans se situe désormais entre 20 000 et 30 000» [11]. Au Kazakhstan, « il y a plus de quinze mille chrétiens kazakhs et plus de cent mille chrétiens de toutes les ethnies » [12]. Réfléchissant sur le Liban, Rosenberg émet l’opinion qu' »il y a environ dix mille disciples de Jésus-Christ vraiment nés de nouveau aujourd’hui » [13]. Les rapports suggèrent qu’il n’y avait pas de chrétiens d’origine musulmane en Syrie il y a cinquante ans, mais aujourd’hui « il y a entre quatre et cinq mille croyants nés de nouveau dans le pays » [14].
Les chiffres de Rosenberg suggèrent qu’il y a plus de 13 millions de chrétiens dans les pays islamiques et une majorité d’entre eux sont d’origine musulmane.

Autres observateurs

Joels-9

Nous constatons que Joel Rosenberg n’est pas le seul à observer les conditions changeantes dans le monde islamique au sens large. Il existe d’autres preuves d’une transformation notable en cours. Par exemple, le journaliste George Thomas note la chose suivante :

«Un réveil chrétien est en train de toucher les confins de l’Afrique. Dans une région autrefois hostile à l’Évangile, des dizaines de milliers de musulmans suivent maintenant Jésus. Alors que le soleil se couche sur la mer Méditerranée, les musulmans de toute l’Afrique du Nord se convertissent à la foi en Jésus-Christ en nombre record… Ce que disent les experts, c’est qu’il y a un profond mouvement de Dieu dans les nations à prédominance musulmane de Mauritanie, du Sahara occidental, du Maroc, d’Algérie, de Libye et de Tunisie» [15].

Tino Qahoush, chercheur et cinéaste, s’est rendu dans différentes parties de cette région pour documenter le réveil chrétien qui a eu lieu. Réfléchissant à ce qu’il a observé, il a noté ce qui suit :

«Ce que Dieu fait en Afrique du Nord, de la Mauritanie à la Libye, est sans précédent dans l’histoire des missions. J’ai le privilège d’enregistrer des témoignages et d’écouter des récits de première main d’hommes et de femmes de tous âges» [16].

Jayson Casper, journaliste au Christianity Today, a également souligné une croissance étonnante qui a lieu en ce moment même dans la péninsule arabique. Il écrit la chose suivante :

«Aujourd’hui, le Pew Research Center recense 2,3 millions de chrétiens dans la péninsule arabique – plus de chrétiens que près de 100 pays peuvent rêver d’avoir. La Gulf Christian Fellowship, un groupe de coordination, l’estime à 3,5 millions de personnes… la population chrétienne des Émirats arabes unis… [est] de 13 %, selon le Pew. Parmi les autres états du Golfe, Bahreïn, le Koweït et le Qatar comptent chacun environ 14 % de chrétiens, tandis qu’Oman représente environ 6 %. Même l’Arabie saoudite qui abrite les villes les plus sacrées de l’islam (La Mecque et Médine) est chrétienne à 4 %…» [17].

L’un des meilleurs exemples de l’expansion du christianisme en terres musulmanes est l’œuvre de Heidi et Roland Baker. Avec leurs coéquipiers et les ouvriers formés issus d’Iris Ministries, les Baker ont eu un impact extraordinaire sur la nation violente du Mozambique. La province dans laquelle ils œuvrent actuellement était entièrement musulmane avant leur arrivée, mais un peu plus de dix ans plus tard, ces chiffres ont radicalement changé. Kelly Head de Christ for the Nations écrit :

«Les Baker sont maintenant localisés à plein temps à Pemba, au Mozambique, dans une région qu’Heidi dit avoir été autrefois appelée un« cimetière pour les missionnaires ». Mais récemment, le gouvernement a annoncé publiquement qu’il ne s’agissait plus d’une province musulmane ; maintenant c’est une province chrétienne» [18].

Les changements brusques de l’Afrique jadis musulmane sont quelque chose que même les religieux islamiques commencent à reconnaître. En décembre 2001, Sheikh Ahmad al Qataani, président du Companions Lighthouse for the Science of Islamic Law en Libye, est apparu en direct sur la télévision par satellite Al-Jazeera. Il a déclaré ce qui suit :

«L’islam représentait, comme vous l’avez mentionné précédemment, la principale religion d’Afrique et il y avait 30 langues africaines qui étaient auparavant écrites en arabe. Le nombre de musulmans en Afrique a diminué au point d’atteindre 316 millions, dont la moitié sont des Arabes d’Afrique du Nord. Donc, dans la section de l’Afrique dont nous parlons, la section non arabe, le nombre de musulmans ne dépasse pas 150 millions de personnes. Quand nous réalisons que la population africaine entière est d’un milliard de personnes, nous voyons que le nombre de musulmans a considérablement diminué par rapport à ce qu’il était au début du siècle dernier … Quant à savoir comment cela s’est passé, eh bien, il y a maintenant 1,5 million d’églises dont les assemblées comptent 46 millions de personnes. À chaque heure, 667 musulmans se convertissent au christianisme. Chaque jour, 16 000 musulmans se convertissent au christianisme. Chaque année, 6 millions de musulmans se convertissent au christianisme.»

Il ressort de ces comptes rendus et d’autres que le christianisme progresse. Pourtant, la question est «pourquoi ?» Fait intéressant, cela peut avoir beaucoup à voir avec quelque chose que de nombreuses personnes en Occident pourraient mettre de côté. Je voudrais en parler un peu plus dans ce qui suit.

Pourquoi le christianisme se développe-t-il enfin au Moyen-Orient ?

Joels-10-Muslim-Man

Dans tout le monde méditerranéen, les rêves sont tenus en grande considération. Les gens les comprennent de la même manière que les individus au début de l’époque biblique. L’islam en particulier accorde une grande valeur aux visions nocturnes. Depuis que Mahomet s’est retiré dans une grotte en 610 après J.-C. et a commencé à expérimenter ce qu’il considérait comme des révélations à travers des visions, les musulmans ont accordé une grande valeur aux impressions qu’ils peuvent recevoir pendant leur sommeil. Timothy Morgan note que les rêves sont :
«une partie de la réalité de leur monde. Mohammad a écouté les rêves et a donné aux musulmans l’impression que Dieu pouvait parler à travers eux. Alors, ils les écoutent et ils en parlent» [20].

Tom Doyle, évangéliste, pasteur et directeur d’E3 Partners Ministry pour le Moyen-Orient et l’Asie centrale a noté ce qui suit :

«En dehors des Écritures, l’histoire égyptienne mentionne une quantité importante d’informations sur les rêves et les visions, dont beaucoup sont devenus des facteurs déterminants dans la direction générale de la nation. Une découverte archéologique près des pyramides a révélé qu’un ancien scribe égyptien du nom de Kenhirkhopeshef avait conservé un document sur papyrus appelé le Livre des rêves. Ce livre est un catalogue de 108 rêves et des activités et émotions qui les ont accompagnés» [21].

Fait intéressant, au cours des deux dernières décennies, il y a eu de nombreuses allégations selon lesquelles des musulmans rêvaient de Jésus et finissaient par venir à la foi. Url Scaramanga, écrivant dans un journal évangélique conservateur, reconnaît que «les récits de musulmans venant à la foi en Christ à cause d’une vision ou d’un rêve ne sont pas rares» [22].

Il est facile de rejeter cela, mais je pense que les chrétiens devraient rester ouverts à toutes les différentes manières dont Dieu agit. Cela peut nous sembler inexplicable, mais il semble que les rêves soient le principal moyen par lequel les peuples du Moyen-Orient sont ouverts à rencontrer Dieu. Réfléchissant sur la signification de ces visions nocturnes, Nabeel Qureshi écrit :

«Je pense que la raison pour laquelle les rêves sont une composante importante aux yeux des personnes quittant l’islam et acceptant le Christ est que la plupart des musulmans croient que Dieu Se révèle Lui-même et Sa volonté à eux dans les rêves. En fait, cela semble être le seul moyen pour eux de croire que Dieu leur révélera Sa volonté. Ils ont donc la foi que Dieu les dirigera, alors Dieu utilise leur foi à Ses fins» [23].

Étant donné toutes les questions et préoccupations concernant cette approche, il y a un intérêt à déterminer dans quelle mesure les rêves stimulent l’évangélisation parmi les musulmans. Georges Houssney a préparé un questionnaire et, sur une période de trois ans, a demandé à 100 chrétiens qui se sont convertis en venant de l’islam comment ils étaient arrivés à la foi. Lorsqu’on leur a demandé : «Quel a été le principal facteur qui vous a amené à Christ ?» 25 % des répondants de l’enquête de Houssney ont reconnu que les rêves et les visions étaient le principal catalyseur qui les avait amenés au salut. En outre, 60 % des personnes interrogées ont reconnu avoir vécu un rêve ou une vision ayant un sens ou les deux avant leur conversion [24].

La réalité de ces rêves amenant une transformation est largement reconnue, même si elle est un peu troublante pour ceux qui appartiennent à la communauté évangélique conservatrice. Réfléchissant sur sa propre expérience, Tom Doyle dit :

«Je ne suis pas sceptique par nature. Je suis en fait connu comme un être assez confiant. Mais quand j’ai commencé à entendre parler de musulmans ayant des rêves et des visions concernant Jésus, je dois dire que j’étais plutôt le Thomas qui doute. Je pense que c’est parce que j’ai regardé quelques émissions de télévision chrétiennes… Il y a une dizaine d’années, ceux d’entre nous qui travaillons dans le domaine de la sensibilisation des musulmans ont commencé à entendre parler de quelque chose de nouveau dans le monde de l’islam. Dieu ouvrait le cœur fermé des musulmans en leur donnant des rêves et des visions spectaculaires. Au début, les histoires étaient rares, mais aujourd’hui ces récits étonnants de la percée de Dieu chez les musulmans sont devenus monnaie courante. Nous constatons qu’environ un croyant d’origine musulmane sur trois a eu un rêve ou une vision avant son expérience du salut. Certaines enquêtes plus précises sont un peu plus conservatrices et suggèrent qu’un peu plus de 25 % de musulmans ont fait un rêve ou une vision avant de devenir disciples de Jésus. Quoi qu’il en soit, le pourcentage est important» [25].

Bien qu’ils puissent être mal compris et largement en dehors de la norme en Occident, les rêves changent certainement les choses à travers le monde arabe.

Témoignages d’anciens musulmans

Joels-11
Nabeel Qureshi

De nombreux chrétiens du Moyen-Orient reconnaissent publiquement que les rêves les ont activement aidés à acquérir une connaissance salvatrice de Jésus. Par exemple, Nabeel Qureshi est un ancien musulman dévot. Il est devenu croyant en partie grâce à une expérience visionnaire. En racontant sa conversion, il écrit :

«Quand j’ai comparé les preuves du christianisme avec les preuves de l’islam, je savais qu’intellectuellement il n’y avait pas de comparaison possible. J’ai donc demandé à Dieu de se révéler à moi en vérité, à travers des rêves et des visions. Toutes ces choses, combinées à la lecture de la Bible, sont ce qui m’a poussé à accepter Christ» [26].

Interrogé sur son abandon de l’islam et sa conversion au christianisme, le pasteur Naeem Fazal de l’église Mosaic à Charlotte, en Caroline du Nord, a mentionné plusieurs choses qui l’ont touché. Il a souligné des choses comme l’amitié avec un chrétien bien informé ainsi que la lecture de la Bible. Cependant, c’est une rencontre surnaturelle particulière qui l’a plongé dans un moment de crise. Ayant expérimenté une vision une nuit, Fazal a eu une rencontre qui a changé à jamais le cours de sa vie.

«Cela ressemblait à une figure composée de lumière – solide, mais transparente. Ce fut une expérience pas comme les autres. La paix que j’ai ressentie par cette présence était si puissante, si agressive… et [Il] s’est présenté à moi et a dit : «Je suis Jésus ; ta vie ne t’appartient pas. Le lendemain matin, ma vie a changé pour toujours» [27].

Fazal reconnaît qu’il n’est pas le seul à avoir vécu cette expérience. Il remarque que «la majorité des récits de conversion [musulmane] que j’entends semblent faire intervenir des rêves et des visions inspirés par le Saint-Esprit dans lesquels le Christ est révélé surnaturellement » [28].

Les rêves semblent combler une lacune.

Joels-12-Muslim-woman

Beaucoup sont obligés de remettre en question cette approche. Comme je l’ai déjà mentionné, cela semble plutôt peu orthodoxe, en particulier dans le contexte évangélique américain. Cependant, les rêves changent incontestablement la conscience et ouvrent la porte à l’Évangile. En fait, ce pourrait être la manière de Dieu de contrer l’échec relatif des missions occidentales au Moyen-Orient.

Walid Shoebat est d’accord. Il est un ancien membre de l’OLP devenu chrétien et militant pour la paix. Shoebat reconnaît que Jésus compense les faiblesses de l’Église occidentale. Réfléchissant à cela, il a noté ce qui suit :

«J’avais d’abord douté des innombrables histoires de musulmans devenant chrétiens à la suite de rêves jusqu’à ce que j’en rencontre certains et entende leurs témoignages. Ma conclusion à ce phénomène est que le Christ réussit là où l’Église échoue» [29].

Je crois qu’il est temps pour les chrétiens de se réjouir de l’avancement de l’Évangile dans certains des endroits les plus sombres du globe. En cette saison, Jésus fait des choses incroyables au milieu de chaque tribu et de chaque langue. Nous sommes obligés de reconnaître la beauté et les merveilles de l’avancement du Royaume.

Ne vous méprenez pas, Christ réussit là où l’Église échoue.

«Une parole m’est furtivement arrivée, et mon oreille en a saisi le murmure. Au milieu de mes pensées, pendant les visions de la nuit, quand un profond sommeil tombe sur les humains, une frayeur et un tremblement me saisirent, et effrayèrent tous mes os. Un esprit passa devant moi, et fit hérisser le poil de ma chair. Il se tint là et je ne reconnus pas son visage ; une figure était devant mes yeux. Il y eut un silence ; et j’entendis une voix : « L’homme sera-t-il juste devant Dieu? L’homme sera-t-il pur devant celui qui l’a fait? » – Job 4:12‭-‬17 (Ostervald.)

Source : https://hsoutpouring.com/2015/12/the-underground-revival-in-the-middle-east/

1 réflexion au sujet de “Le réveil souterrain au Moyen-Orient – version étendue”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.