Articles, Climat, Médias et désinformation, Science, Vidéos

100 articles scientifiques : le CO2 a un effet négligeable sur le climat

Des preuves de plus en plus nombreuses détruisent la principale allégation des alarmistes.

Par l’équipe de WND
Publié le 12 décembre 2019 à 19h44

Au cours des dernières années, plus de 50 articles ont été ajoutés à une compilation d’études scientifiques qui réfutent la principale allégation des activistes du changement climatique selon laquelle le CO2 provoque le réchauffement climatique.

Les articles compilés par le site Web de NoTricksZone, au nombre de 106, constatent que le CO2 a un effet minuscule sur le climat.
Des mots tels que «négligeable» sont utilisés pour décrire l’effet du CO2 sur le climat.
Un article de 2019, par exemple, a noté que « l’augmentation de l’effet de serre atmosphérique due à l’augmentation des gaz à effet de serre atmosphériques est souvent considérée comme responsable du réchauffement climatique ».

Mais l’analyse de Costas Varotsos et M. N. Efstathiou de l’Université nationale et kapodistrienne d’Athènes « n’a pas montré un réchauffement constant avec une augmentation progressive (en CO2) aux latitudes basses à élevées dans les deux hémisphères, comme cela devrait être le cas selon la théorie du réchauffement climatique ».
« Sur la base de ces résultats et en gardant à l’esprit que le système climatique est compliqué et complexe avec les incertitudes existantes dans les prévisions climatiques, il n’est pas possible de soutenir de manière fiable le point de vue de la réalité du réchauffement climatique dans le sens d’un effet de serre accru dû aux activités humaines », écrivent les chercheurs.
WND a rapporté en septembre qu’un scientifique formé au MIT, spécialisé depuis près de 25 ans dans les conditions météorologiques anormales et le changement climatique, a publié un livre expliquant pourquoi il pensait que les données sur lesquelles repose la science du réchauffement climatique n’étaient pas fiables.

Mototaka Nakamura

Mototaka Nakamura, qui a obtenu un doctorat en sciences du MIT, a mené ses travaux dans des institutions prestigieuses telles que le MIT, le Georgia Institute of Technology, la NASA, le Jet Propulsion Laboratory, le California Institute of Technology et la Duke University, a rapporté le site Web Electroverse.
Dans son livre The Global Warming Hypothesis is an Unproven Hypothesis (l’hypothèse du réchauffement climatique est une hypothèse non prouvée), Nakamura a expliqué pourquoi les températures moyennes mondiales avant 1980 sont basées sur des « données non fiables ».
« Avant le début des observations de la surface complète de la planète par satellite en 1980, seule une petite partie de la Terre avait été observée en ce qui concerne les températures, et avec seulement une précision limitée et des fréquences limitées », dit-il. « Partout dans le monde, seules l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale disposent de données fiables sur la température remontant au XIXe siècle. »

Plus tôt en septembre, un groupe de 500 scientifiques et professionnels de la science du climat a écrit une lettre aux Nations Unies soutenant qu’il n’y a pas de crise climatique et que dépenser des milliards de dollars sur cette question est « cruel et imprudent ».
Ils ont exhorté l’ONU à « suivre une politique climatique basée sur une science solide, une économie réaliste et une réelle préoccupation pour ceux qui sont lésés par des tentatives de lutte contre le réchauffement climatique coûteuses, mais inutiles« .

Les tests « considérés comme une hérésie »

Electroverse a noté que la « science du réchauffement climatique » d’aujourd’hui est construite sur le travail de quelques modélisateurs climatiques qui prétendent avoir démontré que les émissions de CO2 d’origine humaine sont la cause de l’augmentation récente des températures « et ont ensuite simplement réalisé des projections de ce réchauffement dans l’avenir ».
« Chaque chercheur sur le climat a par la suite pris les résultats de ces modèles originaux pour acquis, et nous en sommes même au stade où le simple test de leur validité est considéré comme une hérésie. »
Richard Lindzen, professeur émérite de sciences atmosphériques au MIT qui a publié plus de 200 articles scientifiques, dit dans une vidéo produite par PragerU : « Il semble que moins le climat change, plus la voix des alarmistes climatiques se fait entendre. »
Il a souligné que le comité international des Nations Unies sur les changements climatiques, le GIEC, a admis dans son article de 2007 que « la prévision à long terme des futurs états climatiques n’est pas possible ».
La vérité est, a déclaré le professeur, que les scientifiques du changement climatique et les « sceptiques » de la communauté scientifique conviennent que le climat est en constante évolution et qu’au cours des deux derniers siècles, la température moyenne mondiale a augmenté légèrement et de façon erratique d’environ 1,8 ° Fahrenheit.

Alors pourquoi tant de gens sont-ils affolés, y compris ceux qui avertissent que le monde n’a plus que 12 ans pour se sauver?
Il désigne les politiciens, les militants et les médias.
« Le réchauffement climatique leur fournit, plus que tout autre problème, ce qu’ils veulent le plus », a-t-il déclaré.
Pour les politiciens, c’est le pouvoir et l’argent. Pour les militants, c’est de l’argent pour leurs organisations et « la confirmation de leur dévouement quasi religieux à l’idée que l’homme est une force destructrice agissant sur la nature. »
Pour les médias, dit Lindzen, c’est de l’idéologie, de l’argent et des gros titres.

« Les scénarios du Jugement Dernier sont vendeurs. »
Voir la vidéo de PragerU :

Source : https://www.wnd.com/2019/12/100-scientific-papers-co2-minuscule-effect-climate/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.