Articles, écologisme, Climat, Science

Les prophètes de l’été carbonique

Par La Lumière

Il était un temps, pas si éloigné que cela, où le catastrophisme réchauffiste écologiste basé sur le CO2 était critiqué, et correctement décrypté comme un prétexte politique et, pire encore, comme un message de faux prophètes de la science. L’article ci-dessous d’Olivier Postel-Vinay tiré du magazine de vulgarisation scientifique Science et vie d’août 1986 témoigne avec éloquence d’un tel scepticisme salutaire qui honore la science et lui redonne ses lettres de noblesse.

Cette époque-là de la raison saine est hélas ! désormais révolue, car ceux qui osent aujourd’hui contester qu’il y ait un réchauffement climatique anthropique sont qualifiés de négateurs de la science, quand ils ne sont pas vilipendés comme des faussaires et même des menaces pour la science et pour l’humanité ! C’est dire combien la machine de propagande médiatique et institutionnalisée a bien fonctionné au cours des dernières décennies.

Concluons avec l’auteur :

La science a toujours eu ses faux prophètes. Mais que doit-on penser de l’institutionnalisation du phénomène ? (…) Malgré leurs titres et malgré la reconnaissance dont ils jouissent parmi leurs pairs, certains scientifiques sont surtout des spécialistes de l’exploitation médiatique.