Articles, Création, Foi et science, Théologie

Les gens qui croient en l’évolution sont moins susceptibles de croire en Dieu, selon une nouvelle étude.

Bonobo singes - parent le plus proche de l'homme
Les singes Bonobo, primates du Congo et parents proches de l’humanité, se toilettent dans un sanctuaire situé juste à l’extérieur de la capitale Kinshasa. © Reuters.

Les personnes qui souscrivent à la théorie selon laquelle les êtres humains ont évolué à partir de grands singes ont moins de chances de croire en Dieu, révèle une nouvelle étude menée par un groupe non partisan.

Selon un reportage de PR News Wire, le Discovery Institute a mené une étude sur près de 3 700 adultes américains, y compris des personnes qui s’identifient comme agnostiques et athées, afin de déterminer si la croyance à la théorie de l’évolution avait réellement un effet sur la croyance religieuse.

«À ma connaissance, c’est la première fois qu’un enquête nationale tente de quantifier l’impact de la théorie de l’évolution sur la foi et l’éthique», a déclaré le Dr John West, directeur associé du Centre pour la science et la culture du Discovery Institute, qui a parrainé l’enquête.

Une liste d’idées liées à la science et à la nature a été spécifiquement soumise aux personnes interrogées. Il leur a été demandé d’identifier lesquelles de ces idées « ont rendu l’existence de Dieu moins probable, plus probable, ou n’ont eu aucun impact sur votre croyance en l’existence de Dieu ».

Environ 45 % des personnes interrogées étaient d’accord avec l’affirmation selon laquelle « l’évolution montre que les êtres humains ne sont pas fondamentalement différents des autres animaux ». 43 % autres pensent également que l’évolution « montre qu’aucun être vivant n’est plus important qu’un autre ».

Près de sept athées sur dix et plus de quatre agnostiques sur dix en Amérique ont également déclaré que leur croyance en Dieu était diminuée car ils trouvaient que la théorie de l’évolution était plausible.

Les athées et les agnostiques pensent que « l’évolution montre que les croyances morales évoluent au fil du temps, en fonction de leur valeur de survie en des temps et des lieux différents ».

Néanmoins, l’étude a également montré comment près de six athées et même deux agnostiques sur dix s’émerveillent du dessein exquis et de la complexité observés dans la nature, et ont admis que ce dessein intelligent leur faisait penser que l’existence de Dieu est effectivement possible.

Source : https://www.christiantoday.com/article/people-who-believe-in-evolution-are-less-likely-to-believe-in-god-according-to-new-survey/100954.htm

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.