Antichristianisme, Articles, Christianisme, Donald Trump, Etats-Unis, Foi et politique, Le christianisme dans le monde, Politique, Religion, Société, Théologie

Donald Trump lit la prière historique de Franklin D. Roosevelt prononcée le jour du débarquement – prière qui révèle jusqu’où les démocrates sont tombés.

Par Warner Todd Huston

6 juin 2019

En Grande-Bretagne, le président Donald Trump a lu à voix haute la prière que le président Franklin D. Roosevelt avait prononcée pendant la campagne du jour du débarquement en 1944. C’est une prière qui prouve vraiment à quel point le Parti démocrate s’est éloigné du véritable américanisme parce qu’aucun Démocrate n’aurait jamais prononcé de telles paroles aujourd’hui.

Trump participait à la commémoration du jour du débarquement à Portsmouth, au Royaume-Uni, mardi [4 juin 2019], et a pris le temps de lire à voix haute la prière du jour du débarquement que le président américain à l’époque de la Seconde Guerre mondiale avait adressée à Dieu pour qu’Il veillât sur nos troupes qui débarquaient sur le continent européen dans le but de vaincre les Nazis.

Regardez le président Trump lire la prière :

Mais le texte de la prière marque un contraste brutal avec la manière dont le Parti démocrate agit aujourd’hui.
Rappelez-vous, cette prière a été écrite et lue par F.D.R., l’un des plus grands héros du Parti démocrate.

Voici comment F.D.R. a commencé sa prière : « Dieu Tout-Puissant : Nos fils, fierté de notre nation, se sont engagés aujourd’hui dans une entreprise puissante, une lutte pour préserver notre République, notre religion et notre civilisation, et pour libérer une humanité qui souffre. »

Dès sa toute première phrase, cette prière s’avère aussi éloignée qu’il est possible d’imaginer de l’ethos démocrate d’aujourd’hui. Elle demande la bénédiction de Dieu sur les soldats qui sont la fierté de notre nation. Aucun Démocrate ne ferait appel à Dieu pour quoi que ce soit aujourd’hui, et encore moins pour la victoire à la guerre. Et, pire encore, les Démocrates ne considéreraient jamais nos soldats comme la « fierté de notre nation ».
Aucun Démocrate d’aujourd’hui – depuis les cadres les plus haut placés jusqu’au tout dernier électeur démocrate – ne prierait jamais non plus pour préserver notre République, notre religion ou notre civilisation.
Après tout, « notre civilisation » n’est pas meilleure que celle des autres, disent-ils maintenant. Et qui se soucie de la religion du mal ? Et de notre « République » ? Ils cherchent à la déchiqueter en lambeaux chaque jour. Ils ne veulent pas que le régime des vieux mâles blancs soit préservé.
À un autre moment de la prière, F.D.R. supplie le « Dieu Tout-Puissant » et promet de « se consacrer à nouveau à une foi renouvelée en Toi en cette heure de grand sacrifice ». C’est encore une chose à laquelle les Démocrates ne croient plus.

Pour clore sa prière, F.D.R. a demandé à Dieu d’aider les États-Unis à « l’emporter sur les forces impies de notre ennemi ». Encore une fois… « ennemi » ? Aucun Démocrate ne considère aucune force étrangère – pas même l’Etat islamique – comme un « ennemi maléfique ». Seuls les États-Unis [n.d.t. : et le christianisme et Donald Trump] sont mauvais suivant les appréciations du Parti démocrate d’aujourd’hui.
Toute la prière de F.D.R. va à 100 % à l’encontre des principaux idéaux du Parti démocrate d’aujourd’hui. Cela montre à quel point les Démocrates sont devenus haineux et anti-américains.

Voici le texte intégral de la prière de F.D.R. du 6 juin 1944 :

Dieu Tout-Puissant : Nos fils, fierté de notre nation, se sont engagés aujourd’hui dans une entreprise puissante, une lutte pour préserver notre République, notre religion et notre civilisation, et pour libérer une humanité qui souffre.
Conduis-les pour qu’ils marchent tout droit et fidèlement ; affermis leurs bras, soutiens leurs cœurs, donne-leur de persévérer dans leur foi.

Ils auront besoin de Tes bénédictions. Leur route sera longue et difficile. Car l’ennemi est fort. Il pourrait faire reculer nos forces. Le succès ne viendra peut-être pas avec précipitation, mais nous reviendrons encore et encore ; et nous savons que par Ta grâce et par la justice de notre cause, nos fils triompheront.
Ils seront mis à rude épreuve, de jour comme de nuit, sans repos, jusqu’à ce que la victoire soit remportée. Les ténèbres seront déchirées par le bruit et les flammes. Les âmes des hommes seront secouées par les violences de la guerre.

Car ces hommes aspirent aux chemins de la paix. Ils ne combattent pas animés de la passion pour la conquête. Ils se battent pour mettre fin à la conquête. Ils se battent pour libérer. Ils se battent pour faire naître la justice, la tolérance et la bonne volonté parmi tout Ton peuple. Ils n’aspirent qu’à la fin de la bataille, à leur retour dans le havre du foyer familial.
Certains ne reviendront jamais. Accueille-les, Père, et reçois-les, Tes serviteurs héroïques, dans Ton règne.
Et quant à nous, – les pères, les mères, les enfants, les épouses, les sœurs et les frères de ces hommes courageux d’outre-mer – qui les accompagnons toujours de nos pensées et de nos prières – aide-nous, Dieu tout-puissant, à nous consacrer à nouveau à Toi dans une foi renouvelée en cette heure de grand sacrifice.

Beaucoup de gens m’ont instamment demandé d’appeler la Nation à une journée de prière spéciale. Mais parce que le chemin est long et que le désir est grand, je demande que notre peuple se consacre continuellement à la prière. Alors que nous nous levons chaque matin pour nous diriger vers un jour nouveau, et que de nouveau chaque journée s’est écoulée, que des paroles de prière soient sur nos lèvres, invoquant Ton aide sur nos efforts.

Donne-nous aussi la force – la force dans nos tâches quotidiennes, pour redoubler nos contributions au soutien physique et matériel de nos forces armées.
Et que nos cœurs soient forts et robustes, pour attendre le long enfantement, pour supporter les peines qui pourraient venir, pour communiquer notre courage à nos fils, où qu’ils soient.
Et, Seigneur, donne-nous la foi. Donne-nous la foi en Toi ; la foi en nos fils ; la foi les uns dans les autres ; la foi dans notre croisade accomplie dans l’unité. Que l’ardeur de notre esprit ne s’émousse jamais. Ne permet pas que les impacts d’événements temporaires, de questions temporelles qui ne viennent que d’un moment éphémère nous découragent dans notre poursuite du dessein invincible que tu as pour nous.
Avec Ta bénédiction, nous vaincrons les forces impies de notre ennemi. Aide-nous à vaincre les apôtres de la cupidité et des arrogances raciales. Conduis-nous au salut de notre pays et, avec nos nations sœurs, à l’unité du monde, à une paix sûre, une paix invulnérable face aux manigances d’hommes indignes. Et une paix qui permettra à tous les hommes de vivre dans la liberté, récoltant les justes fruits de leur honnête labeur.
Que Ta volonté soit faite, Dieu Tout-Puissant.

Amen.

Roosevelt a lu cette prière à la radio devant toute la nation le 6 juin 1944. Voici un enregistrement de cette allocution radiophonique :

Suivez Warner Todd Huston sur Twitter @warnerthuston.

Source : https://flagandcross.com/watch-trump-reads-fdrs-historic-d-day-prayer-reveals-how-far-democrats-have-fallen/

Lectures recommandées :

1 réflexion au sujet de “Donald Trump lit la prière historique de Franklin D. Roosevelt prononcée le jour du débarquement – prière qui révèle jusqu’où les démocrates sont tombés.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.