Articles, Christianisme, Eschatologie, La Bible et l'histoire, Religion, Théologie, théonomie

Le triomphe de l’Église : une défense biblique du postmillénarisme – Par William O. Einwechter

Il y a quarante ans, le postmillénarisme était à peine une vague ondulant sur la mer du christianisme conservateur ; à l’exception de Boettner, Kik et, bien entendu, Rushdoony, les eaux de l'Occident chrétien étaient sereinement prémillénaristes et amillénaristes. Aujourd'hui, le postmillénarisme atteint des hauteurs tel un tsunami et menace de s’abattre sur tout le littoral d'une culture occidentale en faillite en provoquant une forte érosion.

Articles, Théologie, théonomie

Qu’est-ce que le reconstructionnisme ? Qu’est-ce que la théonomie ? – Par R. C. Sproul Jr

Que l'on embrasse ou non la théonomie telle qu'elle est définie ci-dessus, nous devrions tous être des théonomistes, d'une certaine manière. Mes amis théonomistes veulent nous conduire à l'un de ces deux choix : « Autonomie ou théonomie ! » Et bien sûr, ils ont tout à fait raison.

Apologétique, Articles, Christianisme, Doctrine de l'Ecriture, Exégèse et herméneutique, Judaïsme, La Bible et la science, Livres, Religion, Science, Théologie

La Bible en chiffres : Cracking the Bible Code. Par Jeffrey Satinover. Recension par William A. Dembski

Les « Codes de la Bible » sont le nom donné aux séquences de lettres générées par ordinateur à partir de la Bible hébraïque. Des chercheurs enchaînent toutes les lettres, en supprimant les espaces entre les mots. Ensuite, au lieu de parcourir le texte au fil des lettres adjacentes (comme nous le faisons dans une lecture ordinaire), ils parcourent le texte en sautant un nombre fixe de lettres. Les séquences résultantes, connues sous le nom de séquences de lettres équidistantes (ou SLE en français), sont ensuite examinées dans le but de déceler des motifs qui ne peuvent raisonnablement pas être attribués au hasard. Le Code de la Bible comprend de telles séquences de lettres équidistantes.

Antichristianisme, Articles, Ésotérisme, Ethique, Euthanasie, franc-maçonnerie, Médecine, Religion, Société

Exclusif : les franc-maçons du GODF planchent déjà sur l’euthanasie des enfants

Alors que la loi sur la fin de vie est réexaminée à l’Assemblée nationale, la principale obédience maçonnique française organisait le 3 octobre [2015] à Paris un colloque dédié à la fin de vie des enfants. Pour les intervenants, l’étape suivante est déjà d’introduire l’euthanasie des mineurs, sur le modèle de la loi belge. Famille Chrétienne s’est glissée parmi l’assistance. Récit.

Articles, Exégèse et herméneutique, Israël, Terrorisme islamiste, Théologie

Le Hamas – Extrait du livre du Pr Shore « Coincidences in the Bible and in Biblical Hebrew » 

  Le Hamas est une organisation terroriste qui, ces dernières années, a entraîné la mort de centaines de Juifs, en Israël et ailleurs. Sa principale revendication justifiant son existence est son désir de libérer la Palestine (c'est-à-dire tous les territoires où les Juifs vivent actuellement) et de rétablir ces territoires sous le contrôle musulman. Les… Lire la suite Le Hamas – Extrait du livre du Pr Shore « Coincidences in the Bible and in Biblical Hebrew » 

Apologétique, Articles, Christianisme, Eschatologie, Le christianisme dans le monde, Missiologie, Religion, Théologie

Théologie de la résistance contre théologie de la résignation – Par Andrew Sandlin

Une arme malfaisante dans l'arsenal de Satan est de convaincre le peuple de Dieu que la victoire du mal fait partie, en quelque sorte, de Ses desseins secrets. La logique est généralement la suivante : Dieu seul sait ce qui est le mieux, et parfois la victoire du mal est la meilleure chose, alors Il décrète secrètement sa victoire, et nous n'osons pas lui résister. La Bible ne dit jamais réellement cela, bien entendu, et ne l'enseigne même pas ; mais ce raisonnement sert souvent de prétexte à ceux qui désirent une justification de leur passivité ou de leur lassitude (ou, de façon moins excusable, de leur paresse ou de leur lâcheté) face au mal universel. Cette logique est transformée en théologie : la théologie de la résignation.

Antichristianisme, Articles, Christianisme, Foi et politique, Le christianisme dans le monde, Multiculturalisme, Philosophie, Religion, Socialisme et marxisme, Société, Théologie, Visions du monde

Les évangéliques et l’empiètement du marxisme culturel – Par Ardel B. Caneday

L'intrusion séduisante du marxisme culturel dans les facultés et universités chrétiennes eut lieu il y a une génération, où il prit le dessus et élimina les voix dissidentes il y a plus d'une décennie. Ainsi, les universités et facultés chrétiennes formèrent toute une génération d'étudiants diplômés qui avaient été soumis au marxisme culturel rebaptisé en doctrine chrétienne, et se déguisant en justice sociale. Il n'est pas surprenant que beaucoup d'entre eux soient des guerriers de la justice sociale.

Articles, Donald Trump, Droit, Etats-Unis, Politique

Pourquoi il n’y a plus de terrain d’entente politique – Par Andrew Sandlin

Alors que le libéralisme classique repose sur le pouvoir de persuasion à l'intérieur d'un processus bien défini (c'est là le « terrain d'entente »), les marxistes culturels comptent sur l'intimidation, les cris, les menaces et la coercition pour arriver à leurs fins. Selon leurs présupposés, ces tactiques sont parfaitement logiques. Si les libéraux classiques font obstacle, c'est parce qu'ils empêchent d'obtenir les bons résultats, une véritable justice, en l’occurrence, pour les femmes.

Antichristianisme, Articles, Christianisme, Politique, Religion, Socialisme, Socialisme et marxisme, Société, Uncategorized

La longue histoire idéologique du marxisme culturel avait un objectif majeur.

L’ici et maintenant doivent être absolutisés et constituer le point de référence de tout ce que nous pensons et faisons. «Tout doit être fait au nom de la dignité et des droits de l’homme, au nom de son autonomie et de sa liberté vis-à-vis de toute contrainte extérieure. Et par-dessus tout, vis-à-vis de des affirmations et des contraintes du christianisme ». Gramsci a-t-il réussi ? Très certainement.