Articles, Économie, Christianisme, Livres, Religion, Théologie, théonomie

Une nouvelle collection de livres sur « Les Dix Commandements lus par la Bible »

L’ASSOCIATION POUR LA PUBLICATION

ET LA DIFFUSION DES OUVRAGES

DE JEAN-MARC BERTHOUD

vous présente

une nouvelle collection de livres sur

« Les Dix Commandements lus par la Bible »

 

Ce livre de 530 pages est consacré au huitième commandement : « Tu ne voleras pas ». Cette parole du Décalogue est lue à travers l’enseignement de toute la Bible et appliquée à nos réalités. Ces vingt chapitres sont donc une lumière pour un temps de confusion – le nôtre – dans tous les domaines, dont celui de l’économie.

On y découvre que la racine de nos maux est l’oubli de Dieu et de ses lois. L’oubli de la lumière divine – la Loi et l’Évangile – conduit les hommes et les nations au chaos révélateur de l’absence de Dieu et à son jugement. Comme le disait le Cardinal Pie : « Si le Seigneur ne gouverne pas par Sa présence, Il gouvernera par Son absence ». Cette absence se voit partout dans la vie sociale, mais surtout en ce qui concerne l’argent et l’économie, là où règne une confusion sans nom.

À l’absence de Dieu, à ce néant conceptuel et pratique, peut répondre le renouveau d’un retour au Seigneur Dieu, à Jésus-Christ et à l’obéissance à ses lois : retour à un ordre qui rend la vie.

Commandez un exemplaire sur Lulu au prix de CHF 29,20 (HT).

Lulu.com

Visitez le vitrine de Jean-Marc Berthoud. ACCÈS À LA VITRINE

Bibliothèque Réformée

La foi chrétienne appliquée à tous les domaines de la vie. ACCÈS À LA BIBLIOTHÈQUE

Résister et Construire

L’essentiel de la revue (1987-2005) est disponible sur le site Calvinisme évangélique d’hier. ACCÈS À CALVINISME.CH


Extrait de l’Introduction

de Jean-Pierre Graber

Les nombreux écrits de Jean-Marc Berthoud surgissent à la convergence de sa conversion radicale et profonde au Dieu trinitaire – le Père, le Fils et le Saint-Esprit –, du courant théologique calviniste – baptiste auquel il se rattache, de sa théologie de l’alliance, de ses grandes capacités intellectuelles, de sa très vaste culture, de sa formation académique, de sa rigueur et de son courage.

Son livre le plus récent n’échappe pas à la règle.

« Le huitième commandement, Tu ne voleras pas » : tel est le titre principal de cet ouvrage. Cet intitulé est précédé par une annonce très évocatrice de l’attachement de l’auteur aux divines normes créationnelles : « Les Dix commandements lus par la Bible, Une Lumière divine pour notre temps ». Le titre général est suivi par un éclairage qui renseigne déjà sur l’étendue de cette œuvre et sur la vision théologique qui l’inspire : « L’Économie, le Vol et l’Ordre de la Création ».

La théologie systématique, spécifique et cohérente de Jean-Marc Berthoud inspire tous ses livres. C’est une théologie de l’alliance biblique fondée sur l’ordre créationnel antérieur à la chute de l’homme en Eden. Cet ordre, établi par Dieu lors de la Création, est immuable.

Dans le numéro 99 de la revue « Promesses », Jean-Marc Berthoud écrit que « si les dix commandements sont le condensé de l’ordre que le Créateur et Législateur divin a établi pour les hommes pris individuellement, ils le sont également pour les hommes vivant en société. » La loi divine ne devrait pas s’appliquer uniquement aux chrétiens soucieux d’obéir à Dieu, mais à tout homme. Selon Jean-Marc Berthoud, cette loi divine a cours pour tous les êtres humains, en tous lieux et cela dès la Création. Il montre de façon pertinente que la dîme était pratiquée par Abraham avant la rédaction des livres du Pentateuque et avant la révélation des Dix commandements au peuple d’Israël par l’intermédiaire de Moïse. Le meurtre d’Abel par Caïn en était un avant même que l’inscription du 6e commandement n’apparaisse sur les Tables de la Loi. Depuis toujours, les bénédictions et les malédictions – qu’elles concernent les personnes considérées individuellement, les chrétiens, les non-chrétiens, l’Église, les collectivités de toute nature ou encore les États-nations – dépendent, dans une large mesure, du respect des immuables lois divines.

En toute logique, Jean-Marc Berthoud s’oppose avec véhémence à la conception positiviste du droit selon laquelle la législation en vigueur doit constamment s’adapter aux évolutions culturelles, sociétales, sociales, politiques et économiques de la société. Cette conception du droit a été théorisée notamment par Hans Kelsen. Elle est aujourd’hui adoptée par tous les relativistes. Jean-Marc Berthoud estime, de manière parfaitement justifiée, que ce relativisme contribuera à l’effondrement de toutes les civilisations qui vivent sous son imperium. Cette lucidité sur notre temps est proche de celle du pape émérite Benoît XVI lorsque ce dernier évoque « la dictature du relativisme qui apparaît comme la seule attitude à la hauteur des temps d’aujourd’hui, attitude qui ne reconnaît rien de définitif et n’a comme mesure que son propre ego et ses propres désirs ».

Il faut garder présentes à l’esprit la théologie et la philosophie de l’histoire de Jean-Marc Berthoud pour bien comprendre la trame, les développements, la portée et les implications pratiques de son livre sur le 8e commandement.

Comme il se doit, Jean-Marc Berthoud définit tout d’abord de manière claire ce qu’est le vol dans son sens le plus immédiat. Chacun sait que cette infraction au Décalogue prend la forme du vol du bien d’autrui, du cambriolage, de l’escroquerie, de la gestion déloyale, ainsi que des tricheries et tromperies de toute nature. Mais s’arrêter là serait évidemment banal. De manière attendue, Jean-Marc Berthoud franchit un pas de plus en affirmant justement : « Tant l’avarice, qui est de tout garder pour soi, que la prodigalité, qui est de gaspiller ce que Dieu nous a donné, sont autant de graves infractions à l’esprit de ce commandement. »


Table des matières

Avant-propos

Introduction de Jean-Pierre Graber

Chapitre I : L’excellence du commandement

  1. L’apôtre Paul le dit avec la plus grande clarté.
  2. L’apôtre Pierre ne dit pas autre chose.
  3. L’apôtre Jean ne dit pas non plus autre chose.
  4. Jésus-Christ Lui-même, ne dit pas autre chose.
  5. Pour conclure notre introduction, rapportons encore les paroles de Moïse.

Tu ne commettras pas de vol

Exode 20 : 15 ; Deutéronome 5 : 19

Le huitième commandement : Tu ne voleras point

  1. La place de ce commandement dans le Décalogue
  2. L’étendue de ce commandement
  3. La définition du mot « voler »
  4. Application du commandement

Chapitre II : L’esprit et la portée du huitième commandement. Enfreindre un commandement, c’est enfreindre tous les commandements

A. Enfreindre un commandement, c’est enfreindre tous les commandements

Première Table de la Loi

  1. Pas d’autres dieux
  2. Ne pas se faire d’idoles
  3. Sanctifier le nom de Dieu
  4. Le respect du jour du repos

Deuxième Table de la Loi

  1. Honorer ses parents
  2. Aucun homicide volontaire
  3. Ne pas trahir son conjoint
  4. Voler son prochain
  5. Ne pas mentir à son prochain pour lui nuire
  6. La convoitise

B. L’esprit du huitième commandement

Chapitre III : L’amour de l’argent, la racine de tous les maux

  1. La condition des esclaves et l’importance de respecter les hiérarchies sociales
  2. Un gain véritable et un gain trompeur
  3. L’argent et l’amour de l’argent
  4. Les consignes que Paul adresse à Timothée
  5. La doxologie, louange à Dieu
  6. Conseils de Paul aux riches
  7. Garde le dépôt de la foi

Chapitre IV : Le vol et Noël

  1. Ceux qui ne volèrent pas au petit enfant la reconnaissance de sa gloire
  2. Ceux qui ont volé à ce petit enfant la gloire qui lui était due

Conclusion

Chapitre V : Le vol avant le Décalogue

  1. Le vol au temps des Patriarches
  2. Le vol dans la famille de Jacob

Conclusion

Chapitre VI : La Torah explique elle-même la Loi. Le huitième commandement et son application dans le code de l’alliance

Première partie

I. Lois sur les droits et les obligations des serviteurs liges – citoyens hébreux

1) L’esclave hébreu homme (Exode 21 : 2-6)

2) L’esclave hébreu femme (Exode 21 : 7-11)

Conclusion

Chapitre VII : Le huitième commandement et son application dans le code de l’alliance

 

Deuxième partie

Le Code de l’Alliance et la réparation

Le vol et la destruction des biens

I. Le vol des biens d’autrui et leur restitution-réparation ( Exode 21 : 37 à 22 : 3)

II. La destruction des biens d’autrui et leur restitution- réparation (Exode 22 : 4-Conclusion

Chapitre VIII : Le huitième commandement et son application dans le code de l’alliance. Le Code de l’Alliance et les cautions

  1. La caution par rapport aux objets
    1. Le voleur est retrouvé
    2. Le voleur n’est pas retrouvé
  2. La caution par rapport aux animaux et aux objets
  3. La garde d’animaux empruntés ou en location
    1. Le cas de force majeure
    2. Celui de la responsabilité du gardien
  4. La garde d’animaux empruntés ou en location

Premier cas

Deuxième cas

Chapitre IX : La Torah explique elle-même la Loi. Le huitième commandement et son application dans le Deutéronome. L’explication que donne Deutéronome 23 : 20 à 24 : 7 au huitième commandement : Tu ne commettras pas de vol (Deutéronome 5 : 19)

A. Prêt à intérêt

B. Vœux et contrats

C. Respect humain de la propriété privée

D.i. Le divorce. Le respect des droits de la femme divorcée

D.ii. Le mariage – Respect des droits de la famille nouvelle

E. Gages mortifères

F. Vol d’hommes

Chapitre X

L’usure (1)

Chapitre XI

L’usure (2)

Conclusion

Chapitre XII : L’enseignement biblique sur les fausses balances

  1. L’enseignement biblique sur les fausses balances et mesures
  2. L’enseignement du livre des Proverbes
  3. L’enseignement des prophètes

Chapitre XIII : Pierre Viret et une Économie raisonnable

  1. Brève vie de Pierre Viret
  2. La place de Pierre Viret dans la Réforme
  3. Pierre Viret économiste
  4. La fabrication par l’État d’une monnaie virtuelle, ex nihilo, créée à partir de rien
  5. L’invention d’une taxe universelle par l’État sur tous les objets mis en vente : la Taxe à la Valeur ajoutée, connue sous l’expression courante, la T.V.A.

Conclusion : Une économie raisonnable, car biblique et créationnelle

Chapitre XIV : La générosité de Dieu

  1. La générosité de Dieu à travers la Bible
  2. La générosité de Dieu dans l’Évangile de Noël

Conclusion

Chapitre XV : Les dîmes dans la Bible

A. Abraham, le père de la dîme

Conclusion

Chapitre XVI : Les dîmes dans la Bible

B) Les trois dîmes de la Loi

Conclusion : Les trois dîmes bibliques

Chapitre XVII : Les dîmes dans la Bible

C) Les trois dîmes dans la Nouvelle Alliance

La pratique de la dîme dans l’Église de Jérusalem

Conclusion

Chapitre XVIII : Les dîmes dans la Bible

D) Les trois dîmes dans l’Église apostolique : Les besoins de l’Église locale et ceux de l’Église universelle

  1. La responsabilité des chrétiens pour les besoins de l’Église locale
  2. La responsabilité des Églises locales pour les besoins de l’Église universelle

Chapitre XIX : Les dîmes dans la Bible

E) Les dîmes dans l’Église post-apostolique Quelques considérations pratiques

  1. L’enseignement de l’Église des premiers siècles sur la pratique de la dîme et de la générosité chrétienne
  2. Quelques considérations pratiques sur la générosité chrétienne, sur les dîmes et sur l’expression tangible de notre reconnaissance envers Dieu pour sa grâce ineffable

Conclusion

Chapitre XX

Conclusion

Où en sommes-nous ?

Une appréciation très ample

Bibliographie I

Ouvrages en français sur la Loi

  1. La Loi en général
  2. Études consacrées au Décalogue
  3. La Loi dans l’histoire
  4. Les Droits de l’homme : contrefaçon de la Loi de Dieu
  5. L’ordre social chrétien
  6. Les vertus
  7. Philosophie du droit
  8. Le droit naturel

Bibliographie II

Books in English on the Law Ouvrages en d’autres langues — Books in other

languages

Bibliographie III

Ouvrages sur le rapport entre le Christianisme confessionnel biblique et l’Économie

Bibliographie IV

Bibliographie des ouvrages cités

Index Biblique

Index Nominatif

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.