Apologétique, Articles, Christianisme, Le christianisme dans le monde, Missiologie, Philosophie, Théologie, Visions du monde

John MacArthur : « Je me fiche de la guerre culturelle ».

Par Gary DeMar, 1er mai 2019

Ce qui suit est tiré d’un clip vidéo de deux minutes du pasteur John MacArthur, intitulé « Les chrétiens devraient-ils concentrer toute leur attention sur le fait de ‘reprendre la culture’ ? » (voir ma réponse vidéo ci-dessous) :

Je me fiche de la guerre culturelle. Je ne m’accorderais pas même dix secondes pour m’en soucier. De quoi parle-t-on ? De deux philosophies morales temporelles opposées ?

Qu’est-ce que la culture ? Henry Van Til a décrit la culture comme la « religion extériorisée ». Si vous voulez savoir sur quoi porte l’allégeance d’une personne, regardez sa culture. La culture d’une personne est l’extériorisation de ce qu’elle croit. Elle vous révèle qui est son dieu et la nature de ses croyances.

George Grant la décrit comme suit :

La culture est simplement une vision du monde rendue évidente. Ce sont des croyances fondamentales qui se transforment en habitudes de vie. C’est l’expression d’une théologie traduite en sociologie. La culture est une expression très concrète de la foi commune d’une communauté, d’un peuple ou d’une nation…

Ce qu’une personne pense, ce qu’elle croit, ce qui façonne ses préoccupations ultimes et ce qu’elle croit être vrai dans son cœur – bref, sa foi ou son manque de foi – a un effet direct sur son bien-être matériel, son comportement et ses perspectives ; sur son sens du bien, du vrai et du beau ; sur ses priorités, ses valeurs et ses principes. Après tout, un homme « est comme les pensées de son âme » [Proverbes 23:7]… La foi chrétienne change les gens. Par conséquent, la foi chrétienne change la culture.

La culture est un concept incontournable. Il n’y a aucun moyen de l’ignorer ou d’y échapper. Soit vous changez la culture, soit vous êtes en train d’être changé par elle.

Et la guerre culturelle ? Cette guerre a commencé dans le Jardin. Après la Chute, l’on entend Dieu dire :

Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
Genèse 3:15

Il y a deux visions du monde concurrentes avec deux voies de salut et deux philosophies de vie qui affectent tout. Dieu créa le monde et dit qu’il était « très bon » (Genèse 1:31). Même après la Chute, le monde reste bon (1 Timothée 4:4). Dieu l’a destiné à être cultivé. A cause de la Chute, il y aura ceux qui feront la guerre à une culture biblique. La Bible est l’histoire de cette guerre.

Le titre de la vidéo de MacArthur est « Les chrétiens devraient-ils concentrer toute leur attention sur le fait de ‘reprendre la culture’ ? » Si, par concentrer leur attention, il veut dire ne se préoccuper que des aspects extérieurs du développement culturel sans l’Évangile, alors je répondrais non. Il y a cependant des moments où une personne, des groupes d’intérêts spéciaux ou un gouvernement et ses tribunaux attaquent le peuple de Dieu et la morale biblique. C’est pour se défendre contre de telles attaques que les chrétiens se battent. L’apôtre Paul écrit :

Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
Éphésiens 6:12

Remarquez qu’il ne dit pas que nous ne devons pas lutter. Nous luttons bien. Rien n’indique que nous devrions être passifs dans cette lutte. Ces idéologies obscures se manifestent dans le monde réel.

L’apôtre Paul n’est pas resté les bras croisés quand lui et ses compagnons ont été maltraités par les Romains :

Et le geôlier annonça la chose à Paul : Les préteurs ont envoyé dire qu’on vous relâchât; maintenant donc sortez, et allez en paix. Mais Paul dit aux licteurs: Après nous avoir battus de verges publiquement et sans jugement, nous qui sommes Romains, ils nous ont jetés en prison, et maintenant ils nous font sortir secrètement! Il n’en sera pas ainsi. Qu’ils viennent eux-mêmes nous mettre en liberté. Les licteurs rapportèrent ces paroles aux préteurs, qui furent effrayés en apprenant qu’ils étaient Romains. Ils vinrent les apaiser, et ils les mirent en liberté, en les priant de quitter la ville. Quand ils furent sortis de la prison, ils entrèrent chez Lydie, et, après avoir vu et exhorté les frères, ils partirent.
Actes 16:36‭-‬40

C’est la raison pour laquelle des organisations comme Alliance Defending Freedom ont été créées.

Source : https://americanvision.org/19435/john-macarthur-i-couldnt-care-less-about-the-culture-war/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.