Antisionisme, Articles, Israël, Politique

Quand Israël défie le politiquement correct

L’époque a un faible pour les « affreux ». Cette fois, c’est l’Israélien Benjamin Netanyahu qui est donné vainqueur, ce mercredi matin, des élections législatives, dans un coude à coude avec son concurrent, Benny Gantz. Il faut croire que cette forte personnalité, contestée par les médias occidentaux et mise en cause par la justice de son pays pour des affaires de corruption, inspire néanmoins confiance à un électorat en recherche, notamment, de protections sécuritaires et identitaires. En cela, la nouvelle victoire de « Bibi » s’inscrit dans le processus de réveil des peuples qui s’observe aussi en Europe, aux Etats-Unis, et dernièrement au Brésil. Ce populisme n’est pas du goût des sermonnaires, qui croient toujours tenir le haut du pavé. Ceux-ci détestent les Trump, Bolsonaro, Salvini, Orbàn et autres blasphémateurs du politiquement correct. Reste que ce nouvel échec des moralisateurs les renvoie à leur incapacité à se faire entendre, désormais, d’électeurs qui ont expérimenté les limites de l’angélisme et des bons sentiments. Israël ne connaît pas de révoltes semblables à celles des Gilets jaunes ou des Algériens, car elle n’a aucune leçon de démocratie à recevoir, ni de la France ni de pays musulmans. La proportionnelle intégrale donne une représentativité à tous les courants disparates. Certes, l’état hébreu représente tout ce que l’idéologie européiste déteste, dans sa détermination à défendre ses racines, ses frontières et à se protéger de l’ennemi islamiste qui rêve de sa disparition. Ceux qui s’apprêtent à instruire à nouveau le procès du sionisme, en prêtant à Netanyahu la volonté d’annexer désormais la Cisjordanie, se gardent de rappeler la menace totalitaire du Hamas et de ses fanatiques. Israël est un exemple de vitalité et de résistance, n’en déplaise aux esprits munichois. Ils deviennent, heureusement, de plus en plus inaudibles.

Je participerai, ce mercredi, au Club Pujadas, sur LCI (18h-19h30).

Source : http://blog.lefigaro.fr/rioufol/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.