Antisémitisme, Etats-Unis, Islam, Islamisation, Politique, Religion, Société, Terrorisme islamiste

Avec l’attentat contre la synagogue de Pittsburgh, l’histoire se répète : nazisme et islam réunis contre les Juifs

PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 28 OCTOBRE 2018
Hitler et son grand allié, le grand mufti de Jérusalem

« Les Juifs sont les enfants de Satan », a écrit sous sa photo de profil Robert Bowers, le nazi qui a massacré 11 personnes dans une synagogue de Pittsburgh samedi.

« Les Juifs sont des termites », déclarait il y a une semaine le leader de la Nation de l’islam Louis Farrakhan sur Twitter.

«Faites entrer Hitler pour tuer les Juifs», tweetait Mehdi Meklat du Bondy blog.

Lorsque les nazis entendirent Mohammed Amin al-Husseini appeler les Arabes à « tuer les Juifs où que vous les trouviez », ils savaient qu’ils avaient trouvé un allié dans leur terrible idéologie.

Même haine des Juifs, même combat. Les musulmans de Palestine devinrent alliés à Hitler. Le grand mufti de Jérusalem al-Husseini, proche d’Hitler qui l’a hébergé en Allemagne, a levé une division nazie en Bosnie où il a massacré les Juifs et les communistes.

Al-Husseini expliqua à Hitler que les Arabes avaient les mêmes ennemis que les nazis : les Juifs, les Anglais et les Russes.

Al-Husseini était le plus haut dirigeant politique musulman en Palestine. Il était violemment antisémite et avait l’habitude d’organiser des actions meurtrières contre les Juifs au Moyen-Orient. Il diffusait régulièrement de la propagande antisémite sur les stations de radio contrôlées par les nazis.

Attaques de synagogues avant celle de Pittsburgh

  • Le 20 octobre 1981, le groupe terroriste palestinien Septembre Noir fait exploser un camion devant la synagogue portugaise d’Anvers, faisant trois morts et 106 blessés.
  • 11 avril 2002, 21 personnes sont mortes dans un attentat à la synagogue de Ghriba, sur l’île de Djerba, en Tunisie. Parmi les morts se trouvaient 14 Allemands, 5 Tunisiens et 2 Français.
  • 15 novembre 2003, des véhicules remplis d’explosifs étaient utilisés contre deux synagogues à Istanbul, Neve Shalom et Beth Israel, faisant 30 morts et 300 blessés.
  • 16 janvier 2009, troisième attaque recensée contre une synagogue en moins d’une semaine en France. Cette fois, la petite synagogue de Villeneuve-Saint-Georges était visée, après les synagogues de Schiltigheim (Bas-Rhin) et de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) attaquées avec des cocktails Molotov.
  • 18 novembre 2014 – cinq Juifs, dont trois Américains et un Britannique ont été tués et plusieurs autres grièvement blessés lors d’une attaque terroriste dans une synagogue lithuanienne de Jérusalem. Les deux attaquants étaient des colons musulmans palestiniens de Jérusalem.
  • 14 février 2015, un citoyen danois d’origine palestinienne, ayant prêté allégeance à l’État islamique, a ouvert le feu devant la synagogue principale de Copenhague. Un Juif a été tué et deux policiers ont été blessés.
  • 27 juillet 2015, la synagogue de la rue Darius Milheaud à Paris était attaquée par deux personnes. Les jeunes de la synagogue ne se sont pas laissé faire et ont contre-attaqué.
  • 11 décembre 2017, trois personnes ont été arrêtées après avoir attaqué une synagogue avec des cocktails Molotov à Göteborg en Suède. Les trois auteurs, âgés de 19, 22 et 24 ans, étaient des migrants musulmans – un Syrien et deux Palestiniens.

Musulmans ou nazis, nazis ou musulmans

  • Le 3 octobre 1980, une bombe explose à la synagogue de la rue Copernic à Paris, et fait quatre morts et quarante-six blessés.

La première piste est un groupuscule néo-nazi. La seconde, un musulman canadien d’origine libanaise : lorsque des Juifs sont tués, les soupçons vont naturellement dans l’une de ces deux directions.

  • En juin 2012, des documents des services secrets allemands publiés par Der Spiegel révèlent qu’un groupe allemand néo-nazi a assisté les terroristes palestiniens de Septembre noir dans l’exécution de l’attentat de Munich lors des Jeux olympiques de 1972.
  • Des documents historiques remis au magazine par les services secrets allemands montrent que la police de Dortmund était au courant de la collaboration entre le terroriste palestinien Abu Daud et le néo-nazi Willi Pohl, sept semaines avant l’attentat.
  • Le 9 septembre 2016, Marc Kluge, identifié en 2010 par le site web Indymedia comme une figure centrale des néo-nazis à Berlin, brandissait une banderole anti-israélienne lors d’une manifestation organisée par le mouvement Boycott, sanctions et désinvestissement contre Israël inventé par un musulman antisémite.

Et le 27 octobre 2018, Robert Bowers, un néo-nazi, a tué 11 personnes lors d’une attaque contre une synagogue de Pittsburgh.

Robert Bowers publiait ses messages antisémites sur le site de médias sociaux Gab encore quelques heures avant son attentat meurtrier qui a fait 11 morts à la synagogue Tree of Life de Pittsburgh, dans le quartier majoritairement juif de Squirrel Hill.

Sur Twitter, Bowers aurait été immédiatement censuré – les musulmans sont mieux protégés. Le tweet antisémite de Farrakhan est toujours là.

  • Lors des attentats aux cerfs-volants incendiaires de Gaza, plusieurs croix gammées ont été capturées par des photographes. Nazis-musulmans, musulmans-nazis.
  • Cerf-volant chargé d’explosifs envoyé au-dessus d’Israël depuis Gaza

    • Mein Kampf est toujours un best-seller dans les pays arabes.
  • Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

    Source : https://www.dreuz.info/2018/10/28/avec-lattentat-contre-la-synagogue-de-pittsburgh-lhistoire-se-repete-nazisme-et-islam-reunis-contre-les-juifs/

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.